Burundi : les ONGs dans le collimateur du ministre de l’intérieur


Les activités des ONGs en faveur des administratifs et acteurs locaux seront désormais scriptées à la loupe. Le ministre burundais de l’intérieur demande à tous les gouverneurs et au maire de la ville de Bujumbura de veiller à ce que les ateliers organisés par des ONGs soient en Kirundi, et facilités seulement par des burundais.



Par: Isanganiro , lundi 18 décembre 2017  à 15 : 25 : 07
a

Dans sa correspondance adressée aux gouverneurs et le maire de la ville de Bujumbura, Pascal Baradagiye rappelle que toutes les visites des ONGs étrangères à l’intérieur du pays doivent s’effectuer moyennant une autorisation du ministère pour toute activité.

S’adressant à ses subalternes, dans une lettre datée le 11 décembre 2018 enregistré sous le numéro 26/90, M. Barandagije dit que les ateliers doivent être animés par des burundais et en langue nationale. De surcroit, le ministre de l’intérieur explique que les étrangers n’ont plus le droit d’organiser des telles activités mais peuvent y assister.

Non seulement, le ministre Barandagiye demande aux gouverneurs de veiller à ce que les ateliers de ces organisations soient animés désormais par des burundais et en Kirundi, mais également les thèmes à développer lors de ces ateliers devront se référer à la politique et aux orientations du gouvernement du Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

294 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi





Les plus populaires
La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 6 %)

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales,(popularité : 4 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 3 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 3 %)

Une célébration tourne en manifestation pacifique à Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 2 %)

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge,(popularité : 2 %)

BURUNDI/NECROLOGIE : Mort du colonel Epitace Bayaganakandi,(popularité : 2 %)

Le SG des Nations Unies condamne l’assassinat du Gén. Kararuza ,(popularité : 2 %)

La rencontre rouvrira l’espace politique ,(popularité : 2 %)