Office du Thé du Burundi lance une nouvelle ligne du thé vert


Lors des cérémonies du lancement officiel de la semaine dédiée au thé lundi 18 Décembre, une nouvelle ligne de culture du thé vert a été ouverte. Toutefois, les théiculteurs se lamentent que les dividendes ne collent pas aux efforts consentis.



Par: Isanganiro , mardi 19 décembre 2017  à 16 : 50 : 57
a

A l’Office Théicole de Buhoro en commune Mabayi de la Province de Cibitoke, Joseph BUTORE le deuxième vice président de la République a indiqué que la culture du thé vert rentre dans les objectifs de l’OTB. « Ces objectifs sont entre autres augmenter la production du thé à exporter en plus du thé noir et répondre au besoin en bonne santé de la population » a-t-il dit.

Joseph Butore ajoute que le thé vert qui est différent du thé noir prévient contre certaines maladies, et contribue également dans le bon fonctionnement du cerveau.

Cependant, certains théiculteurs se lamentent. « Notre production est achetée à un prix minable alors qu’elle est vendue à un prix satisfaisant sur le marché international » déplorent-ils. Ils demandent que le prix de cette deuxième culture exportée après le café, et qui fait entrer dans le trésor public 20% de devises, soit revu à la hausse.
Pour Jacques Bigirimana, Directeur Général de l’OTB , une fois le climat est favorable, un deuxième payement leur est octroyé aux théiculteurs pour encouragement. Il appelle la population burundaise à cultiver avec soins cette nouvelle sorte de thé pour que cette dernière se démarque par sa qualité sur le marché international.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

228 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie



a

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?



a

Le président de la République, un professeur sévère face à la corruption



a

Commerce : Salon industriel, une occasion en or pour le pays !



a

Economie : Que devient le rendez-vous de la mairie sur la réouverture des marchés réhabilités ?



a

REGIDESO :le marché des compteurs CashPower plein d’ irrégularités



a

COMESA : le 20ème sommet quitte Bujumbura pour Lusaka en juillet 2018



a

Rumonge : L’huile de palme flambe



a

Economie : Afreximbank, le Burundi toujours à mi-chemin



a

Interpétrol tire la sonnette d’alarme





Les plus populaires
Rumonge : Le commerce ambulant s’amplifie,(popularité : 35 %)

Gouvernance : A qui profite l’échec de la politique de « charroi zéro » ?,(popularité : 11 %)

Les victimes de l’incendie appelées à contacter le réseau des institutions des micros finances ,(popularité : 5 %)

L’endettement intérieur de l’Etat burundais inquiète la PARCEM ,(popularité : 5 %)

L’ex –marché central de Bujumbura : Un futur business center,(popularité : 3 %)

C’est confirmé : l’argent en devise des ONG sera hébergé par la BRB d’ici le 31 mars,(popularité : 3 %)

Serait- il actionnaire de Burundi- Brewery ?,(popularité : 3 %)

Inégale circulation de la monnaie : Une entrave pour l’accès au crédit,(popularité : 2 %)

Les enjeux autour de la prochaine convention sur l’exploitation du port de Bujumbura ,(popularité : 2 %)

Une probable porte vers la corruption ,(popularité : 2 %)