Ouverture solennelle des six marchés réhabilités en Mairie de Bujumbura


La commission chargée de réinstaller les commerçants des marchés réhabilités depuis 2015 en Mairie de Bujumbura vient de sortir les premières listes des bénéficiaires des places dans les marchés de Ruziba et Kinama. Le président de la commission indique que le démarrage des activités pour chaque commerçant sera conditionné par la présentation d’une fiche.



Par: Isanganiro , mardi 2 janvier 2018  à 17 : 15 : 13
a

En tout, le marché de Ruziba, au sud de la capitale Bujumbura va accueillir 1188 commerçants et celui de Kinama, au nord Ouest de Bujumbura 2027. Les listes de ces bénéficiaires dans ces deux endroits ont été affichées ce mardi 2 Janvier 2018.

Selon le président de la commission, le choix de ces deux marchés en premier lieu n’est pas un jeu du hasard. "Ce sont les marchés qui comptent un grand nombre d’occupants". Ramadhan Nkurikiye tranquillise que d’ici deux semaines, les listes seront disponibles pour le reste des marchés réaménagés.

Des conditions d’accès à ces marchés

Ramadhan Nkurikiye, tranquillise que tous les commerçants ont été recasés. Selon un communiqué de la commission, il est autorisé pour démarrer les activités, tout commerçant ayant une fiche et dépourvu des arriérés. Le président de la commission rappelle que toutes les échoppes doivent être construites en métal et que les recours sont adressés au président de la commission pour un délai n’excèdent pas le 19 Janvier 2018.

Les marchés urbains qui ont été réhabilités sont Jabe, Ngagara, Kinama, Kinindo, Musaga , Kanyosha tandis que , Ruziba a été reconstruit depuis 2015




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

302 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Sous pression, le président suspend l’attribution du terrain de l’ancien marché central aux chinois,(popularité : 28 %)

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 14 %)

Le Burundi prie ses partenaires d’ouvrir le porte-monnaie, des conditions évoquées ,(popularité : 9 %)

Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 7 %)

Les hôtels burundais en phase de réanimation,(popularité : 6 %)

La vie chère est une triste réalité l’Archevêque de Bujumbura, Mgr Ngoyagoye déplore ,(popularité : 6 %)

Burundi : La Regideso hausse le prix du courant électrique ,(popularité : 5 %)

Le Burundi pourrait importer de l’internet de la Tanzanie ,(popularité : 3 %)

La REGIDESO relègue à l’écart la misère de la population,(popularité : 3 %)

Trop d’impôt tue l’impôt à Makamba ,(popularité : 3 %)