Burundi : Maquillage, le revers de la médaille


« Un mauvais démaquillage peut causer des maladies de la peau », dit Dr BelyseKaneza, dermatologue. Elle invite les femmes a bien se nettoyer pour permettre à la peau de respirer. Certaines adeptes du maquillage, quant à elles, disent n’utiliser que de l’eau pour le nettoyage.



Par: Isanganiro , jeudi 4 janvier 2018  à 16 : 16 : 08
a

Photo : Cosmopolitan

Le maquillage, selon Larousse, est l’action de mettre en valeur les qualitésesthétiques du visage ou d’en dissimuler les défauts des produits cosmétiques colorés. Un beau maquillage nécessite l’usage des produits cosmétiques comme les fonds de teints, les fards àpaupières ou les mascaras. Des produits visant « à procurer la beauté » sur la personne à qui ils sont appliqués.

« Les produits cosmétiques utilisés dans différents salons de coiffure ou institut de beauté à Bujumbura, peuvent provoquer des maladies. », indique Dr Belyse Kaneza, dermatologue. « L’acné cosmétique, l’irritation, réaction allergique ou le vieillissement de la peau peuvent se remarquer chez les femmes qui appliquent souvent le maquillage », ajoute-elle.

JPEG - 23.4 ko
Dr Kaneza Bélyse, Dermatologue

Pour contrecarrer les effets de ces produits sur la peau, certains professionnels des soins du visage utilisent des produits de protection, « Avant de me maquiller, Nicole, une citadine de Bujumbura applique une lotion de protection qui évite que le fond de teint n’atteigne directement ma peau. », s’exclame une jeune fille en attente d’être maquiller.

Selon les informations données par les maquilleurs professionnels, le « bon » maquillage peut tenir toute une journée. La majorité des femmes ou filles l’enlève le soir. « Quand c’est le moment de me démaquiller, je n’utilise que de l’eau et du savon. Je n’ai pas encore eu de problème résultant de l’usage des produits cosmétiques. Mais je sais qu’il y a celles qui ont déjà eu des allergies. », nous a fait savoir une jeune fille qui se fait maquiller occasionnellement.

Dr BelyseKaneza, dermatologue dit avoir déjà reçu des cas de femmes qui ont des problèmes de peau suite à l’usage abusif du maquillage ou à un « mauvais » démaquillage. « Avant de se coucher, les femmes doivent bien nettoyer leurs peaux. En utilisant des lotions démaquillantes, les adeptes de ces soins devraient frotter soigneusement leur peau pour enlever les produits cosmétiques. » conseille cette dermatologue. « En l’absence de ces lotions, elles peuvent utiliser l’eau et le savon tout en veillant à ce que le maquillage parte définitivement. Cela permet à la peau de bien respirer pendant la nuit » ajoute-elle.

Cette dermatologue indique également que les lotions démaquillantes peuvent être trouvées dans les pharmacies ou les maisons où sont vendus les produits cosmétiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

161 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats



a

Education : Des cours non ou mal enseignés au 3ème trimestre à Rumonge



a

Le personnel de la SOBUGEA face aux difficultés



a

SOS : La vie de James en danger



a

La brigade spéciale anti-corruption veut commencer par les jeunes pour éradiquer la corruption



a

Burundi : Les études universitaires publiques à crédit



a

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo



a

Santé : Manque de devises, pas de médicaments



a

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt



a

Education : Des portes d’entrée grandement ouvertes aux mastères





Les plus populaires
Bururi : Les enseignants du STEB obligés cotisent pour d’autres syndicats,(popularité : 51 %)

SOS : La vie de James en danger,(popularité : 9 %)

La Société civile réclame la libération de Faustin Ndikumana et la transparence dans les recrutements ,(popularité : 7 %)

Les déplacés de Gitaza et Cashi installés à Mayengo ,(popularité : 3 %)

Rumonge : Travaux communautaires ou activités du CNDD-FDD ?,(popularité : 2 %)

La CAMEBU incapable de stocker les médicaments ,(popularité : 2 %)

Bujumbura, des enfants qui ne vont plus à l’école,(popularité : 2 %)

Prêt -bourse pour les étudiants, une des solutions pour l’enseignement supérieur ,(popularité : 2 %)

Musée Vivant , site intéressant au Burundi mais moins enrichi,(popularité : 2 %)

Les réfugiés burundais rentrent au pays avec hésitation ,(popularité : 2 %)