Actualité thématique

Economie


Initiatives porteuses d’un probable redressement du secteur minier au Burundi !

En International


Qui est le nouvel homme « fort » de l’Afrique du Sud ?

Environnement


Environnement : La peur au ventre des habitants de Buterere à la veille de la période pluvieuse

Justice/Droits de l’homme


Des dossiers « ayant fait couler beaucoup d’encre et de salive » !

Nouvelles de l’EAC


Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi

Politique


Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !

Sécurité


Bubanza : Des accusations de sorcellerie refont surface

Société


Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.

Sport et culture


Le Japon renforce les capacités du karaté burundais


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 14 Gitugutu 2018

Débat


Ikiganiro kidasanzwe kw’igandagurwa ry’incungu ya demokarasi Ndadaye Mélchior, 19 Gitugutu 2018

Diaspora


Karadiridimba, 14 Karadiridimba 2018

Economie


Umuyange, 2 Gitugutu 2018

Emissions musicales


Uburundi buraririmba co kuwa 15, Gitugutu 2018

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 11 Gitugutu 2018

Jeunesse


Tweho, 29 Nyakanga 2018

Justice


Nkingira, 12 Gitugutu 2018

Mugona iki ?


Gira ico ushikirije, 12 Gitugutu 2018

Société


Isanganiro ry’imiryango co kuwa 15 Gitugutu 2018


Unions libres à Bubanza et Rumonge : état des lieux après l’ultimatum du président de la république


84% des ménages en unions libres de la province de Bubanza et 64% en commune et province Rumonge ont régularisés leurs mariages. Les chefs administratifs des deux provinces menacent de sanctionner les retissants.



Par: Isanganiro , mardi 9 janvier 2018  à 17 : 41 : 12
a

Dans un recensement effectué en 2017 dans la province de Bubanza, il a été dégagé 7 901 cas d’unions libres. Après l’appel du président de la république de régulariser les mariages jusqu’au 31 Décembre 2017, 6 676 couples ont pu régulariser leurs mariages soit 84% selon Tharcisse Niyongabo, gouverneur de la province de Bubanza.

Plus de 2000 couples n’ont pas répondu à l’appel lancé par le numéro un burundais en province Bubanza d’après cette autorité provinciale. « Certaines femmes ou hommes ont refusé cette régularisation des mariages sans donner d’explication » déplore le gouverneur de Bubanza. Tharcisse Niyongabo ajoute également que des sanctions vont être prises à l’ endroit de ces personnes qui n’ont pas encore officialisé leurs unions.

Selon un recensement en province de Rumonge, 5 632 ménages étaient en union libre. Tenant compte des sensibilisations qui ont été faites, explique l’administrateur de Rumonge, l’état civil a pu enregistrer 3 360 mariages soit 64% jusqu’au 31 Décembre. Le rapatriement en cours de ce mois de Janvier va ajouter, estime Célestin Nitanga, près de 500 autres mariages.

A côté des 36% qui n’ont pas encore régularisés leurs unions, Célestin Nitanga, administrateur communal de Rumonge appelle la population à se ranger du côté de la loi. « Personne n’est au-dessus de la loi, il faut que ces personnes en unions libres choisissent de vivre dans la légalité » déclare-t-il. L’administrateur de Rumonge demande néanmoins que la période pour l’enregistrement de ces unions libres soit rallongée.

Cette campagne de « moralisation de la société » a comme objectif, selon le gouvernement burundais, de lutter contre la surpopulation, les grossesses non désirées . Selon le code pénal burundais l’union libre est punissable d’u emprisonnement de 1 à 3 mois et d’une amende de 100 000 Fbu




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

380 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance



a

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent



a

Bubanza : les habitants de Gihanga craignent d’attraper l’Ebola



a

Muhuta : Plus de 100 enseignants payés par les parents d’élèves





Les plus populaires
Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 12 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 4 %)

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance ,(popularité : 3 %)

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent,(popularité : 3 %)

Urgent : Un enfant risque sa vie s’il n’est pas assisté ,(popularité : 3 %)

Deo Niyizonkiza premier Burundais à recevoir Eisenhower Medallion Award,(popularité : 3 %)

Karusi : Un hôpital équipé mais qui manque de médecins spécialisés,(popularité : 2 %)

Murwi : Un bébé abandonné par ses parents ; l’administration crie au secours !! ,(popularité : 2 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 2 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 2 %)