L’enrôlement des élécteurs à double vision


Dans une séance de formation à l’endroit des membres des CEPI et CECI de la province et la mairie de Bujumbura,la CENI annonce l’enrôlement unique pour le référendum de 2018 et pour les élections de 2020. Cette séance connait également la présente des responsables communaux et provinciaux du secteur de l’éducation.



Par: Isanganiro , mercredi 17 janvier 2018  à 15 : 09 : 38
a

Depuis ce mardi 16 janvier 2018 se tient en mairiede Bujumbura un atelier de formation sur l’enrôlement des électeurs pour le référendum constitutionnel de 2018. La Commission Electorale Nationale Indépendante prédit les activités d’enrôlement unique pour deux rendez-vous électoraux : référendum et élections 2020. « Les chiffres que nous aurons collectés en 2018 seront utiles pour préparer les élections de 2020. Il y aura un logiciel qui permettra de mettre un signe sur les électeurs au référendum et aux élections de 2020 » ; justifie Ndayicariye.

Le numéro un de la CENI explique que l’enrôlement a été organisé pour trois raisons principales. « Une partie de l’électorat de 2015 a été contrainte à l’exil, la loi électorale prévoit un enrôlement périodique avant les élections et enfin, il y a ceux qui n’avaient pas l’âge de voter en 2015 mais qui font partie des électeurs pour les prochaines élections », développe Pierre Claver Ndayicariye.

Le président de la CENI fait savoir que les responsables scolaires provinciaux et communaux ont été associés dans cette activité car, poursuit-il, les écoles constituent une grande partie de bureaux de vote pendant les élections.

Ces mêmes formations seront organisées dans les provinces Gitega,Ngozi,Cibitoke et Makamba.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

105 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi balaie d’un revers de la main le plan de réponse humanitaire d’OCHA



a

Le Premier Vice-Président de la République en Ouganda au Sommet des Chefs de l’EAC



a

Politique : COSYBU et CSB ne s’en lassent pas



a

En bref : L’opposition burundaise autour du facilitateur Mkapa



a

Burundi : Un récépissé ou un laissez-passer ?



a

L’opposition rejoint le train en marche



a

« La loi a été respectée », dit le directeur de la radio Isanganiro



a

Burundi : Début de l’enrôlement des électeurs



a

500 dollars des militaires en mission retournent à la source



a

27 ans de la signature de la charte de l’unité nationale, une appréciation dissemblable





Les plus populaires
Le Premier Vice-Président de la République en Ouganda au Sommet des Chefs de l’EAC,(popularité : 18 %)

Politique : COSYBU et CSB ne s’en lassent pas ,(popularité : 16 %)

Le Burundi balaie d’un revers de la main le plan de réponse humanitaire d’OCHA,(popularité : 16 %)

En bref : L’opposition burundaise autour du facilitateur Mkapa,(popularité : 15 %)

Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 9 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 5 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 3 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre,(popularité : 3 %)

Burundi : Un récépissé ou un laissez-passer ?,(popularité : 3 %)