le compteur des retenues démarre à la fonction publique


Le ministre de la fonction publique annonce que les retenus sur salaire des fonctionnaires comptant pour la contributions aux élections de 2020 débutent avec le mois de Janvier 2018 ; une annonce qui inquiète la Confédération des syndicats des travailleurs du Burundi.



Par: Isanganiro , vendredi 19 janvier 2018  à 15 : 03 : 23
a

Dans une note de ce jeudi 18 Janvier 2018, le ministre de la fonction publique illustre sa volonté de mettre en application l’ordonnance conjointe des ministères de l’intérieur et des finances portant fixation des contributions aux élections de 2020. S’appuyant sur l’article 4 de ladite ordonnance, Félix Mpozeriniga rappelle que les contributions de tout citoyen fonctionnaire sont opérées à la source sur le salaire de base.

Sans toutefois préciser l’échéance de ces contributions, Mpozeriniga tire la corde pour faire tourner la machine des retenues. "En application de l’article 7 la même ordonnance conjointe, les retenues sur salaire de ces contributions aux élections commencent avec le mois de Janvier 2018", avise le ministre.

Une opération précoce selon la COSYBU

Le Président de la Confédération des syndicats des travailleurs du Burundi COSYBU se dit être étonné par la note du Ministre de la fonction publique. Tharcisse Gahungu indique que l’amputation de ces contributions pour les élections de 2020 devrait commencer après le dialogue social prévu par l’ordonnance ministérielle portant ces contributions. Pour le Président de la COSYBU, avec cette annonce ces contributions sont devenues obligatoires alors qu’elles devraient être volontaires.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

146 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété





Les plus populaires
Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 100 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 6 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 5 %)

Pierre Buyoya nommé Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel ,(popularité : 4 %)

Burundi : Le sommet des chefs d’Etat de l’EAC autour de la crise burundaise ,(popularité : 4 %)

Le Frodebu plaide pour la mise en place de la Haute Cour de Justice au Burundi ,(popularité : 3 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 3 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 3 %)

‘’Un projet de loi sur la presse qualifié d’ubuesque’’,(popularité : 3 %)

L’envoi des soldats burundais au Mali pour bientôt ,(popularité : 3 %)