Des retenues sur salaire doivent être opérées malgré le dialogue


Le Ministre de l’intérieur réaffirme que les contributions aux élections de 2020 résulte de la volonté du peuple. Au cours du premier dialogue dit social, es représentants des syndicats demandent qu’ elles soient volontaires comme l’indique l’ordonnance ministérielle conjointe.



Par: Isanganiro , jeudi 25 janvier 2018  à 16 : 38 : 10
a

Au cours de ce dialogue social ouvert ce jeudi, les représentants des syndicats ont mis l’accent sur les irrégularités qui émaillent les collectes de ces cotisations. Pour eux, il y a usage de force. Ils déplorent que l’ordonnance ministérielle conjointe y relative parle des contributions à caractère volontaire, ce qui n’est pas le cas dans la perception.

Le Président de la COSYBU Tharcisse Gahungu a voulu savoir le cout total que le Gouvernement prévoit pour financer le processus électoral. Le Ministre des finances n’a pas mâché les mots, " ce financement n’est pas encore comptabilisé mais l’équipe technique est à l’œuvre" dit-il.

Une autre préoccupation soulevée par les syndicalistes est de savoir si ces contributions seront amputées sur le salaire net ou sur le salaire brut. Le Ministre Pascal Barandagiye a donné des précisions . " une erreur s’est glissée à l’article quatre de l’ordonnance, mais plutôt l’expression "barème salariale" va s’entendre dans le sens de salaire net. Dans une note que le ministère de la fonction publique a publié la semaine dernière, Félix Mpozeriniga avait déjà avisé tout citoyen fonctionnaire que les retenues seront opérées sur les salaires de base.

Au sein de la confédération syndicale COSYBU l’idéal serait de suspendre les retraits de ces contributions sur les salaires des fonctionnaires en attendant que ce dialogue social aboutisse sur un compromis.

Les trois ministres à savoir celui de l’intérieur, celui des finances et celui de la fonction publique ont promis aux représentants des syndicats la poursuite de ce dialogue. Mais le Ministre Barandagiye a indiqué ce jeudi que la collecte de ces cotisations aux élections de 2020, c’est une demande de la population burundaise qui a participé au dialogue intérieur organisé par la CNDI.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

83 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété





Les plus populaires
Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 100 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 7 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 6 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 4 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 4 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 4 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 3 %)

Un discours peut décrédibiliser son auteur ,(popularité : 3 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 3 %)

Pierre Buyoya nommé Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel ,(popularité : 3 %)