SOS : Six millions de fbu pour sauver la vie d’Edgard




Par: Isanganiro , lundi 29 janvier 2018  à 15 : 12 : 51
a

Bikorimana Edgard, un enfant de 6 ans reste allongé sur le lit de l’hôpital Prince Régent Charles en Mairie de Bujumbura. Edgard arrive difficilement à parler suite à son ventre gonflé. Son Père Ferdinand Nzeyimana explique que son enfant a commencé à maigrir petit à petit. "Je voyais son ventre augmenté de volume croyant qu’il a été tabassé par ses camarades", regrette son père.

Nzeyima indique que tous les médecins qui ont consulté son fils lui ont signifié qu’Edgard présente des troubles des reins. "Il doit être opéré à l’étranger plus précisément au Rwanda", a dit-il. Le denier docteur , un pédiatre qui a ausculté Edgard a précise que s’il n’est pas soigné d’urgence, l’enfant risque de perdre la vie.

Selon ce docteur, l’opération d’Edgard va couté 6 millions de franc burundais. Ferdinand NZEYIMANA , incapable de payer ces frais pour le salut de son enfant demande à tout âme charitable de lui venir en aide pour sauver la vie de son fils en danger. Pour plus de contact, le père de cet enfant est joignable sur les (+257) 79 430 244 /69 468 941




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

210 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Education : Un Examen d’Etat qui se déroule « sans entrave ».



a

Gouvernance : S’agit-il d’un chevauchement des ministères ?



a

Santé : Le virus d’Ebola approche dangereusement le Burundi



a

Signature de la convention de partenariat entre le ministère de l’agriculture et le FIDA



a

La police arrête de nouveau les enfants de la rue à Rumonge



a

Droits de l’homme : Nouvelle contribution au nom de « solidarité locale » !



a

Femmes et maçonnerie : une histoire qui se construit.



a

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète



a

Rumonge : Des abattoirs qui inquiètent



a

Burundi : Journée mondiale de la population, une croissance démographique alarmante





Les plus populaires
Vie chère : La société civile demande l’intervention du chef d’Etat en moins de deux semaines ,(popularité : 9 %)

Education : Un Examen d’Etat qui se déroule « sans entrave ».,(popularité : 6 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 5 %)

Santé : Le virus d’Ebola approche dangereusement le Burundi ,(popularité : 5 %)

Rumonge : Des abattoirs qui inquiètent,(popularité : 5 %)

Gouvernance : S’agit-il d’un chevauchement des ministères ?,(popularité : 5 %)

Rupture de Bactrim : RBP+ s’inquiète ,(popularité : 4 %)

Femmes et maçonnerie : une histoire qui se construit. ,(popularité : 4 %)

Signature de la convention de partenariat entre le ministère de l’agriculture et le FIDA ,(popularité : 4 %)

Muyinga/Handicapés à l’école,(popularité : 4 %)