500 dollars des militaires en mission retournent à la source


L’armée affirme que des militaires en mission de maintien de la paix en République Centrafricaine viennent de passer plus de 8 moins sans salaire. Gaspard Baratuza, porte-parole de ce corps calme ces soldats que les opérations bancaires sont en cours. De plus, les militaires en mission et dont les salaires ne passent pas par la BRB vont contribuer 500 dollars avant de partir.



Par: Isanganiro , jeudi 8 février 2018  à 17 : 02 : 48
a

Le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée burundaise reconnait le retard observé dans l’octroi des indemnités des militaires en mission de maintien de la paix en Centrafrique .Cet officier militaire tranquillise les forces de défense nationale qu’une partie de leurs salaires sont déjà sur leurs comptes bancaires. « Les rémunérations de ces militaires proviennent de l’Organisation des Nations Unies, une mission respectueuse travaillant dans les standards internationaux ; je ne vois pas d’où viendraient les grognes de militaires ».

Colonel Baratuza indique également que les militaires qui partent en mission d’observation et dont les rémunérations ne sont pas gérées au niveau de la banque d’émission, doivent signer un contrat d’engagement. Ce contrat, poursuit cette voix de l’armée, constitue un engagement à une contribution de 500 dollars américains avant de s’envoler.

Toutefois, ColonelBaratuza fustige les informations parlant de contributions aux élections de 2020 en train d’être collectées auprès des militaires. Il explique que les forces de défense vont contribuer comme d’autres citoyens burundais, c’est-à-dire conformément à l’ordonnance ministérielle conjointe des ministères de l’intérieur et celui de la fonction publique.Il ajoute que ces contributions concernent uniquement les salaires perçus au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

216 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété





Les plus populaires
Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 100 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 7 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 6 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 4 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 4 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 4 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 3 %)

Un discours peut décrédibiliser son auteur ,(popularité : 3 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 3 %)

Pierre Buyoya nommé Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel ,(popularité : 3 %)