500 dollars des militaires en mission retournent à la source


L’armée affirme que des militaires en mission de maintien de la paix en République Centrafricaine viennent de passer plus de 8 moins sans salaire. Gaspard Baratuza, porte-parole de ce corps calme ces soldats que les opérations bancaires sont en cours. De plus, les militaires en mission et dont les salaires ne passent pas par la BRB vont contribuer 500 dollars avant de partir.



Par: Isanganiro , jeudi 8 février 2018  à 17 : 02 : 48
a

Le colonel Gaspard Baratuza, porte-parole de l’armée burundaise reconnait le retard observé dans l’octroi des indemnités des militaires en mission de maintien de la paix en Centrafrique .Cet officier militaire tranquillise les forces de défense nationale qu’une partie de leurs salaires sont déjà sur leurs comptes bancaires. « Les rémunérations de ces militaires proviennent de l’Organisation des Nations Unies, une mission respectueuse travaillant dans les standards internationaux ; je ne vois pas d’où viendraient les grognes de militaires ».

Colonel Baratuza indique également que les militaires qui partent en mission d’observation et dont les rémunérations ne sont pas gérées au niveau de la banque d’émission, doivent signer un contrat d’engagement. Ce contrat, poursuit cette voix de l’armée, constitue un engagement à une contribution de 500 dollars américains avant de s’envoler.

Toutefois, ColonelBaratuza fustige les informations parlant de contributions aux élections de 2020 en train d’être collectées auprès des militaires. Il explique que les forces de défense vont contribuer comme d’autres citoyens burundais, c’est-à-dire conformément à l’ordonnance ministérielle conjointe des ministères de l’intérieur et celui de la fonction publique.Il ajoute que ces contributions concernent uniquement les salaires perçus au Burundi.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

191 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi balaie d’un revers de la main le plan de réponse humanitaire d’OCHA



a

Le Premier Vice-Président de la République en Ouganda au Sommet des Chefs de l’EAC



a

Politique : COSYBU et CSB ne s’en lassent pas



a

En bref : L’opposition burundaise autour du facilitateur Mkapa



a

Burundi : Un récépissé ou un laissez-passer ?



a

L’opposition rejoint le train en marche



a

« La loi a été respectée », dit le directeur de la radio Isanganiro



a

Burundi : Début de l’enrôlement des électeurs



a

27 ans de la signature de la charte de l’unité nationale, une appréciation dissemblable



a

« Toutes les équipes au complet »





Les plus populaires
Le Premier Vice-Président de la République en Ouganda au Sommet des Chefs de l’EAC,(popularité : 18 %)

Politique : COSYBU et CSB ne s’en lassent pas ,(popularité : 16 %)

Le Burundi balaie d’un revers de la main le plan de réponse humanitaire d’OCHA,(popularité : 16 %)

En bref : L’opposition burundaise autour du facilitateur Mkapa,(popularité : 15 %)

Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 9 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 5 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 3 %)

3ème mandat : L’archevêque de Gitega conteste en usant de rhétorique ,(popularité : 3 %)

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre,(popularité : 3 %)

Burundi : Un récépissé ou un laissez-passer ?,(popularité : 3 %)