Revue de presse du 10 Février 2018




Par: Isanganiro , lundi 12 février 2018  à 15 : 06 : 55
a

L’inquiétude de Gutteres dérange

Le groupe de presse Iwacu écrit que l’ancien patron du Haut-Commissariat des Réfugiés, aujourd’hui secrétaire général de l’ONU se dit inquiet des répercussions de la révision de la constitution .Pour Gutteres, selon Iwacu, il y a risque de tensions. Le groupe de presse considère que cette agence onusienne a ses raisons d’envisager des scénarios pour ne pas être prise au dépourvu.

Dans un rapport sur la situation qui prévaut au Burundi que Gutteres a soumis aux 15 pays membres du Conseil de Sécurité des Nation unies, le projet de constitution donne la possibilité au président Pierre Nkurunziza de briguer un autre mandat ; ce qui exacerbe les tensions avec l’opposition.

Des propos d’Antonio Guterres des réactions fusent

Du côté du gouvernement ; Le 1er vice-président Gaston Sindimwo déplore qu’une autorité onusienne comme Gutteres n’ait pas une vision d’ensemble. Sindimwo parle d’un langage d’opposant .Agathon Rwasa, quant à lui, trouve que le contenu du rapport est fondé. Selon ce leader de la coalition Amizero y’Abarundi et numéro 2 de l’Assemblée Nationale,la révision de la constitution devrait se faire dans un contexte de sérénité du peuple burundais or ce n’est pas le cas.

Le groupe de presse Iwacu écrit sur le retard de paiement des indemnités des militaires en mission de maintien de la paix en République Centrafricaine, qui,selon le porte-parole de l’armée est dû à la faute des procédures administratives .

Colonel Gaspard Baratuza nie cependant que ces militaires n’ont pas encore perçu leurs salaires depuis dix mois. Les indemnités du mois de mai jusqu’au mois d’aout sont déjà disponibles sur leurs comptes, explique-t-il. Ce porte-parole des Forces de Défenses Nationales rejette également les informations selon lesquelles 700 dollars dont 500 destinés à la contribution aux élections de 2020 sont retenus sur les salaires de militaires. Il explique que c’est la catégorie de militaires partant en mission d’observation qui contribuent 500 dollars. Ils signent un acte d’engagement de contribution mensuelle de 500 dollars ajoute colonel Baratuza.

« Le Burundi est classé au premier rang mondial de consommateur de haricot », écrit l’Agence Burundaise de presse.

Le ministre de l’agriculture et de l’élevage qui s’exprimait jeudi à Bujumbura au cours de l’ouverture officielle d’un atelier sous régional sur la recherche en rapport avec la culture du haricot a déclaré qu’il est satisfait de l’amélioration de la production du haricot grâce aux résultats de la recherche et la collaboration scientifique et technique. D’après Deo Guide Rurema le développement des technologies agricoles adaptées au monde rural et l’accès aux semences de qualité est une des priorités du gouvernement du Burundi. Le ministre Rurema remercie les partenaires techniques et financiers qui contribuent dans le développement de la culture du haricot dont le PAM et le PRODEFI.

« Je ne peux plus me passer de mon android », titre le collectif de blogueurs Yaga.
Notre confrère du blog Yaga écrit sur la journée mondiale sans téléphone. À cette occasion, on propose de passer trois jours d’affilée sans téléphone mobile, pour faire un test afin de voir si réellement l’on peut passer plus de 48h sans être connecté au reste du monde. « Une mission impossible pour la plupart d’entre nous », estime le blogueur.

La nouvelle technologie, aussi attirante soit-elle, a aussi ses inconvénients. Son impact négatif sur la vie sociale est assez considérable. Selon Yaga, on serait même des millions d’utilisateurs à être atteints de nomophobie, une nouvelle pathologie traduisant notre addiction au téléphone mobile. Et les conséquences vont du plan psychologique, relationnel, etc. Ce blogueur termine par une question : « Est-ce possible que nous soyons indépendants de ces nouvelles technologies ? »




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

54 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message