Le Burundi balaie d’un revers de la main le plan de réponse humanitaire d’OCHA


Après la publication lundi 19 février 2018 du rapport de plan de réponse humanitaire du Bureau des nations unies pour la coordination des affaires humanitaires OCHA, dans le quel est précisé que 2.4 millions de personnes sont dans le besoin d’être assistées, le Burundi dit être étonné par ces chiffres "exagérés".



Par: Isanganiro , jeudi 22 février 2018  à 10 : 58 : 41
a

Dans un communiqué rendu public, deux jours seulement après le lancement du plan de réponse humanitaire initié par OCHA, le gouvernement burundais rejette en bloc le contenu dudit rapport. Pour le secrétaire général du gouvernement , "il a été rédigé d’une façon unilatérale".

Dans son appréciation de cette initiative de la communauté humanitaire à venir en aide aux personnes dans le besoin, Philippe Nzobonariba , ignore la présence du délégué du gouvernement lors du lancement de ce plan. Toutefois, déplore le secrétaire général, les chiffres avancés par OCHA n’ont jamais fait objet de collaboration avec les ministères concernés par les questions humanitaires. "Le gouvernement burundais est étonné par les chiffres avancés par OCHA, et ce n’est malheureusement pas la première fois", ajoute t-il.

Philippe Nzobonariba, étonné de ce plan de réponse humanitaire d’OCHA trouve que le gouvernement burundais a prévu des moyens importants dans le but d’améliorer le bien être de la population rurale en particulier. Alors que le rapport de cette agence onusienne parle d’une augmentation des effectifs des personnes souffrant d’insécurité alimentaire, de la malnutrition, les rapatriés, retournés et autres victimes de catastrophes au Burundi en 2017, Nzobonariba rassure que la situation s’est améliorée en 2018 au regard des efforts consentis dans les secteurs agricole, sanitaire et sociale dans la réintégration des refugiés rapatriés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

177 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions



a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !





Les plus populaires
Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions,(popularité : 100 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 35 %)

Mbonabuca s’attaque aux médias et à la société civile ,(popularité : 3 %)

Le torchon brûle entre militants du CNDD-FDD en Commune de Muyinga,(popularité : 3 %)

Burundi : Fin des 8 mois pour la proposition des articles de la constitution à amender ; le rapport toujours tenu secret ,(popularité : 3 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 2 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 2 %)

Les étudiants membres de l’ADC interpellent le CNDD-FDD à plus de patriotisme,(popularité : 2 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 2 %)