Muyinga: Un don de lapins accordé aux femmes pour soutenir l’économie familiale


Une cinquantaine de lapins ont été donnés aux femmes regroupées en associations de la commune Mwakiro.Cette aide officiellement offerte à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la femme à Mwakiro ,ce vendredi ,est un coup de main pour l’autofinancement de la femme rurale d’après des leaders femmes de cette province.



Par: Dieudonné Nzeyimana , Saturday 10 March 2018  à 09 : 56 : 42
a

Céline Hatungimana,un septuagénaire de la colline Kiyanza commune Mwakiro ,avec un lapin dans ses mains ,déclare désormais qu’elle entre dans la catégorie des éleveurs. Elle fait partie d’une cinquantaine de femmes qui viennent de bénéficier d’un don de lapin à l’occasion de la célébration de la journée internationale dédiée à la femme. Céline comme d’autres bénéficiaires est fière de cette assistance. "Nous aurons du fumier, la récolte sera améliorée et nous parviendrons à l’autorisation de la femme", lance-t-elle. Ces femmes en liesse ont été ciblées en tant que membres d’organisations de femmes rurales. Elles ont d’abord été alphabétisées puis regroupées en associations d’épargne et crédit, murmure Madame Zelda Ruhuza de l’organisation Mother’s Union ,promotrice de l’idée. "Il faut accompagner la femme rurale" ,ajoute-t-elle.

Ces lapins ontété distribués en pleine célébration de la journée internationale de la femme à l’échelle provinciale ce vendredi à Mwakiro. Devant les leaders de femmes venus des sept communes de la province et les habitants de Mwakiro, Aline Manirabarusha Gouverneur de la province Muyinga demandent aux homme et aux femmes de se prêter mains fortes dans toute circonstance. "Soyez laborieuses, contribuez au développement de vos ménages" ,lance-t-elle aux femmes. Pour elle, c’est la femme qui est la grande responsable du ménage. Elle ne doit pas se camponner uniquement sur les affaires de la maison mais doit aussi participer aux affaires publiques,ajoute-t-elle avant de demander aux filles de se faire enrôler pour l’armée.

Les organisations comme Care International et World Vision interviennent dans l’autonomisation de la femme rurale en province Muyinga et ont contribué dans le déplacement des femmes issues des différents coins vers Mwakiro,à une cinquantaine de kilomètres au Sud Ouest de la province Muyinga.

Le lapin se reproduit au moins s deux fois l’an. Cette rapide reproduction permettra de développer une chaine de solidarité entre femmes qui se départageront les laperaux.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

230 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

pre-moderation

This forum is moderated before publication: your contribution will only appear after being validated by an administrator.

Who are you?
Your post
  • To create paragraphs, just leave blank lines.


Ecrire un message à l'auteur de cet article


Dans la même rubrique
a

Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques



a

La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau



a

L’Onu reste au côté du Burundi



a

Rumonge : La rivière Dama menace la palmeraie de ses environs



a

Muyinga : L’électrification du centre de Rugari traine malgré la disponibilité du matériel sur terrain



a

Burundi : Classement des hôtels burundais, Royal Palace qualifié



a

BE-SWIFT, une carte pour retirer de l’argent partout



a

Muyinga : La clientele de regideso réclame les compteurs électriques



a

Energie : La province Cibitoke dépourvue de carburant depuis une semaine



a

Burundi : La SOSUMO tend vers la réorganisation





Les plus populaires
Les jeunes entrepreneurs réclament un appui des autorités publiques ,(popularité : 9 %)

Commerce : « Niet, plus d’accès au marché de Gatunguru-Karama »,(popularité : 5 %)

Serait- il actionnaire de Burundi- Brewery ?,(popularité : 5 %)

Des vices dans le projet de loi portant Budget de l’Etat 2013 ,(popularité : 5 %)

La transparence de la caisse du marché central mise en cause,(popularité : 5 %)

Le syndicat des commerçants sommé de disparaitre,(popularité : 5 %)

La monnaie burundaise flotte, que faire ?,(popularité : 5 %)

Le café burundais à l’ agonie, l’Intercafé Burundi alerte ! ,(popularité : 5 %)

Les experts se penchent sur la vie économique de l’EAC au Burundi avant l’Union Monétaire ,(popularité : 5 %)

Leo Burundi reçoit un prêt de 25 millions de $ pour élargir son réseau,(popularité : 5 %)