le Burundi confirme son absence à Kigali


Le président de la république du Burundi Pierre Nkurunzira adresse une correspondance au président de la commission de l’UA pour lui signifier son absence à Kigali dans la session extraordinaire de la conférence de la zone continentale africaine de libre-échange du 21 mars 2018. Pour Pierre Nkurunziza, Kigali n’est pas un lieu rassurant.



Par: Isanganiro , mardi 20 mars 2018  à 16 : 55 : 49
a

Dans cette correspondance, le président Nkurunziza dit que le Burundi aurait aimé être à cette conférence mais que le lieu choisi, soit Kigali, constitue une entrave à la participation du Burundi.

Selon cette correspondance , plusieurs raisons motivent l’absence du Burundi. D’une part, relate cette lettre Mussa Faki Mahamat, président de la commission africaine en date du 14 mars , c’est pour des raisons de sécurité des membres de la délégation. "Ce pays héberge une partie des personnes poursuivies dans l’affaire du coup d’Etat manqué de 2015" ; lit -on dans la correspondance . D’autre part, précise la lettre, le Rwanda a violé les traités et conventions internationales qu’il a lui-même ratifiés.

Selon la même correspondance, pour être rétabli dans ses droits, le Burundi a déposé une plainte contre le Rwanda aux Nations unies , à la conférence internationale sur la région des grands lacs et à la communauté de l’Afrique de l’Est. Mais le constat selon le même document est que ce dossier n’a pas encore enregistré de progrès significatif.

Le Burundi espère comme est mentionné dans le dernier paragraphe de cette correspondance qu’avec l’implication personnelle du président de la commission de l’UA, l’année 2018 durant laquelle l’UA est présidée par le président Rwandais Paul Kagame, que c’est le moment le mieux indiqué pour que cette organisation se penche sur cette question.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

157 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa





Les plus populaires
Le gouvernement du Burundi disposé à reprendre le dialogue à l’extérieur du pays,(popularité : 8 %)

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC,(popularité : 7 %)

La décentralisation toujours problématique en Mairie de Bujumbura,(popularité : 7 %)

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 7 %)

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants ,(popularité : 6 %)

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 5 %)

La recherche du troisième mandat paralyse l’Assemblée Nationale,(popularité : 5 %)

L’Union Européenne renouvelle les sanctions contre 4 personnes ,(popularité : 5 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 5 %)

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC,(popularité : 5 %)