Dans la même rubrique
a

Une trentaine de personnes adeptes d’Eusebie ont été arrêtées ce mercredi dans les environs du marché centrale de Musigati, dans la province de Bubanza. La police explique qu’ils ont été suspectés de vouloir encore une fois se rassembler et retourner à Businde à Kayanza



a

Commémoration ce vendredi 6 Avril 2018 du 24eme anniversaire de la mort du résident Cyprien Ntaryamira



a

Un comité technique de gestion de la couverture médiatique du scrutin référendaire prochain aura été mis en place d’ici mercredi



a

20 milles refugiées burundais ont regagnés le pays à partir de la Tanzanie depuis le mois de Septembre 2017



a

A trois semaines de la fin du 2ème trimestre de cette année scolaire 2017-2018, 500 enseignants manquent encore dans les écoles de la province Bubanza. A la direction provinciale de l’enseignement, on indique que le ministère ne leur a promis que 54 enseignants à recruter.



a

PARCEM compte interjeter appel dans le dossier de ses trois membres de la province Muramvya arrêtés en juin 2017 et récemment condamnés pour atteinte à la sureté de l’Etat à une peine de 10 ans d’emprisonnement et une amende de 20 mille francs burundais chacun



a

L’observatoire National pour la Prévention et l’Eradication du Génocide et autres crimes contre l’humanité demande au Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme de revenir sur ses propos devant le Conseil de sécurité des Nations unies.



a

Le président de la cour d’appel de Gitega Thomas ntimpirangeza et un juge du nom de Prime Habiyambere ont été arrêtés l’après-midi de ce mercredi sur mandat du parquet général de la république.Ils auraient été conduits à la prison centrale de Mpimba vers le soir .



a

Une peine d’emprisonnement à perpétuité a été requise contre trois jeunes de la colline Gitanga en commune Buhiga de la province Kausi ; parmi eux, le responsable de la ligue des jeunes imbonerakure, et dix ans contre le chef de colline. Ils sont accusés de meurtre d’un ancien militaire. Le réquisitoire a eu lieu dans un procès de flagrance hier mardi.



a

La DPAE Ngozi met en garde les habitants qui ont eu des vaches de races frisonnes de la part du PRODEFI, et qui se mettent à les vendre illégalement ; elle pourra saisir la justice en cas de besoin.





Les plus populaires
20 milles refugiées burundais ont regagnés le pays à partir de la Tanzanie depuis le mois de Septembre 2017,(popularité : 7 %)

Il se tient à Bujumbura pour trois jours, la 20 ème réunion de cette commission tripartite composée de la Tanzanie, Burundi et le HCR,(popularité : 6 %)

Un comité technique de gestion de la couverture médiatique du scrutin référendaire prochain aura été mis en place d’ici mercredi,(popularité : 5 %)

Commémoration ce vendredi 6 Avril 2018 du 24eme anniversaire de la mort du résident Cyprien Ntaryamira,(popularité : 5 %)

Une trentaine de personnes adeptes d’Eusebie ont été arrêtées ce mercredi dans les environs du marché centrale de Musigati, dans la province de Bubanza. La police explique qu’ils ont été suspectés de vouloir encore une fois se rassembler et retourner à Businde à Kayanza,(popularité : 3 %)

Le journaliste correspondant d’Isanganiro à l’Est dans le viseur du gouverneur de Ruyigi,(popularité : 2 %)

La DPAE Ngozi met en garde les habitants qui ont eu des vaches de races frisonnes de la part du PRODEFI, et qui se mettent à les vendre illégalement ; elle pourra saisir la justice en cas de besoin. ,(popularité : 2 %)

Le sécretaire général du COMESA en visité au Burundi depuis de mercredi. Le sommet des chefs d’Etat de ce marché se tient à Bujumbura du 18 au 19 Avril 2018.,(popularité : 2 %)

15 ans de servitude pénale et un dédommagement de 5 millions, telle est la peine prononcée par la cour d’appel de Ngozi à l’endroit de 2 jeunes étudiants accusés de tentatives d’empoisonnement du représentant du parti cndd- fdd en province Kayanza. ,(popularité : 2 %)

Une peine d’emprisonnement à perpétuité a été requise contre trois jeunes de la colline Gitanga en commune Buhiga de la province Kausi ; parmi eux, le responsable de la ligue des jeunes imbonerakure, et dix ans contre le chef de colline. Ils sont accusés de meurtre d’un ancien militaire. Le réquisitoire a eu lieu dans un procès de flagrance hier mardi.,(popularité : 2 %)