Bururi : Le gouverneur interdit le sport en masse avec gourdins


Le sport en masse sur la voie publique et avec des gourdins est désormais interdit dans toute la province de Bururi , cela avant 6h du matin et au-delà de 18h. Honorable Christian Nkurunziza, gouverneur de Bururi qui a pris cette mesure, explique que c’est pour l’intérêt général de la population.



Par: Isanganiro , vendredi 6 avril 2018  à 10 : 49 : 08
a

Dans une correspondance adressée à tous les administrateurs des communes de la province Bururi ce 2 avril 18, Honorable Christian Nkurunziza gouverneur de cette province du Sud du Burundi leur demande d’interdire, dès réception de cette correspondance et à quiconque que ce soit, de faire le sport de masse sur les voies publiques après 18h du soir.

Le gouverneur de Bururi fait savoir qu’il se remarquait dans ces derniers jours dans certaines communes des gens qui font du sport de masse sur des voies publiques pendant la nuit avec des gourdins et qui font des tapages nocturnes avec des sifflets.

Ce responsable administratif dit que cela est inacceptable et ordonne que désormais, le sport de masse sur les voies publiques se fait uniquement de 6h à 18h et sans gourdins car selon lui, il ne s’agit pas d’une quelconque chasse. Et celui ou celle qui violera cette mesure se verre infliger des sanctions très sévères dans le but de bien assurer la sécurité pour tous et se préparer aux prochaines échéances électorales au Burundi dans le calme.

Le gouverneur de Bururi termine cette correspondance en ordonnant à ceux qui assurent la sécurité pendant la nuit de veiller à ce que cette mesure soit respectée par et pour tous pour l’intérêt général de la population de cette province.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

203 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent



a

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge



a

Médias : Le journal Iwacu contraint de suspendre sa rubrique commentaire



a

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge



a

Le gouvernement burundais trouve non fondés les motifs de refoulement des adeptes d’Eusebie



a

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui



a

Rumonge : les motards reprennent leur activité sous conditions



a

Santé : Grève au CNPK dit Chez Legentil



a

Des dégâts humains et matériels dans le Lac Tanganyika



a

Le chef coutumier d’Ubwari réclame sa population réfugiée à Rumonge





Les plus populaires
Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent,(popularité : 67 %)

Des soldats burundais tués en Somali : L’armée burundaise demande plus de prudence vis-à-vis des informations de toile ,(popularité : 4 %)

Le troupeau d’Eusebie regagne le pays natal malgré lui,(popularité : 4 %)

Une personne tuée dans une attaque visant le chantier des sœurs Oblates à Bujumbura,(popularité : 3 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 3 %)

Des cachots illégaux sont entretenus par certains chefs de zones de la commune Rumonge,(popularité : 2 %)

Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge,(popularité : 2 %)

La sécurité de la célébration du cinquantième anniversaire de l’indépendance ,(popularité : 2 %)

Bubanza : Une peur panique pousse les populations à vendre leurs biens,(popularité : 2 %)

Mwaro : Un incendie détruit le marché de Nyakararo,(popularité : 2 %)