Politique : L’Eglise catholique contre la contribution forcée aux élections


Après une réunion de la conférence des Evêques Catholiques du Burundi (C.E.C.A.B), l’église catholique est contre le « hasard » institutionnel. Dans une déclaration issue de cette réunion, les évêques catholiques du Burundi demandent qu’ils soient d’abord mis au courant d’un montant alloué aux élections de 2020.Ils ajoutent que les contributions financières de l’Eglise Catholique passent par le bureau diocésain.



Par: Isanganiro , mercredi 11 avril 2018  à 18 : 07 : 36
a

L’Eglise Catholique au Burundi sort du silence sur les contributions pour financer les élections de 2020.Réunie mardi le 10 avril 2018 la semaine courante, la Conférence des Evêques Catholiques du Burundi se penche sur la contribution aux élections générales prochaines. A l’issue de ladite réunion, elleexige des précisions sur l’enveloppe allouée aux élections de 2020 avant d’emboiter le pas aux autres. « Etant donné quetout projet suppose des prévisions, il serait mieux que les chargés de collecte de cette contribution déterminent le montant total à collecter et montre la somme déjà obtenue et le reste à collecter », précise la CECAB.

L’Eglise romaine indique néanmoins être inquiète par la collecte de cette contribution qu’elle juge souvent forcée. « Nous sommes inquiets au regard de ce que nous constatons dans la collecte de cette contribution ; il y a ceux qui sont malmenés pour qu’ils contribuent deux et même trois fois alors qu’ils ont peu de moyens », regrette Joachim Ntahondereye évêque du diocèse de Muyinga et président de la Conférence Episcopale des Evêques Catholiques du Burundi.

Ces évêques concluent leur déclaration en demandant que nul n’aille exiger cette contribution à une autre institution catholique qu’à l’évêque ou archevêque.
Cette déclaration est signée par les évêques et archevêques des diocèses de Muyinga, de Gitega, Ngozi, Bujumbura, Bururi, Rutana ,Ruyigi ainsi que Bubanza.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

193 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 50 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 46 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 4 %)

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre,(popularité : 3 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 3 %)

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées ,(popularité : 3 %)

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 3 %)

Les œuvres du cinquantenaire ou des sept ans du pouvoir CNDD FDD ? ,(popularité : 2 %)

La chambre basse du parlement a-t-elle été convaincue ?,(popularité : 2 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 2 %)