Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Le correspondant du journal IWACU dans le sud du Burundi interdit de couvrir une réunion des partis politiques à Rumonge


Félix Nzorubonanya, correspondant du journal IWACU s’est vu refuser de couvrir une rencontre des portis politiques œuvrant en commune et province Rumonge ce mardi 10 avril 2018. Le conseiller aux affaires administratives et sociales de l’administrateur communal de Rumonge qui présidait cette réunion et qui a pris cette mesure explique que ce journaliste n’avait pas demandé de permission. Certains représentants des partis politiques qui étaient présents ont déploré cette décision étrange pour eux et demandent que cela ne se reproduise plus.



Par: Isanganiro , mercredi 11 avril 2018  à 18 : 27 : 51
a

Erasme Hakizimana, conseiller de l’administrateur de la commune Rumonge chargé des affaires administratives et sociales, a ordonné à Félix Nzorubonanya correspondant du journal Iwacu dans le sud du Burundi de sortir de la salle communale de Rumonge juste au début de la réunion que cette administratif tenait à l’encontre des partis politiques œuvrant en commune Rumonge.

Ce journaliste dit avoir était scandalisé par cette décision qui, pour lui est illégale. En effet, selon ce journaliste, il n’y avait aucune violation de la loi en cherchant à couvrir une réunion des partis politiques qui ne se tenait pas par ailleurs à huit clos, une couverture similaire ayant été faite de par le passé sans aucune demande d’autorisation préalable.

Félix Nzorubonanya explique qu’un journaliste est un pont entre l’autorité et la population. Et de ce fait il a droit à l’information détenue par les pouvoirs publics pour la relayer à la population. Ce journaliste demande au Conseil National de la Communication de former ces administratifs qui affichent encore des comportements anti-démocratiques.

Samuel Manirakiza, représentant communal du CNDD à Rumonge et qui participait dans cette réunion déplore ce comportement tout à fait étrange et qui ne devrait pas se reproduire. Pour ce responsable politique, il faudrait plutôt inviter les hommes des médias dans de telles réunions comme cela était d’usage.

Erasme Hakizimana, nouvellement nommé à ce poste de conseiller technique aux affaires administratives et sociales reconnait les faits, accusant ce journaliste d’avoir commencé à prendre des photos sans s’être préalablement présenté et sans autorisation. Cet administratif dit qu’à la prochaine fois, une entente sera trouvée.

Trois journalistes basés à Rumonge (celui du journal Iwacu, de la radio locale Izere FM et celui de la radio Isanganiro) ont vécu une situation similaire à la prison centrale de Rumonge lors de la libération au début du mois de mars de 328 détenus par application de la grâce présidentielle.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

424 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 20 %)

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac,(popularité : 9 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 8 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 8 %)

Muyinga/sécurité : Trente fusils de type karashinikov saisis à Giteranyi ,(popularité : 8 %)

La sécurité d’un agent du SNR en danger à Rutana ,(popularité : 8 %)

Muyinga : Imbonerakure, source du désordre,(popularité : 8 %)

Kigwena : Des bandits armés disparaissent dans une réserve,(popularité : 7 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 7 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 7 %)