Kizuka : Des jeunes du Cndd-Fdd passent à tabacs une militante de la coalition Amizero y’Abarundi la nuit


La trésorière du forum des femmes de la coalition Amizero y’Abarundi en province Rumonge a été malmenée pendant plus de 4h la nuit de ce dimanche 22 avril 18 par des Imbonerakure de chez elle à Kizuka en commune et province Rumonge. Obed Ntakiyiruta, député de cette coalition élu en province Rumonge qui a été interdit de rendre visite à cette femme ce lundi matin demande que ces agissements cesse dans l’immédiat. De son coté, le responsable des Imbonerakure de la commune Rumonge nie toute implication de ces jeunes dans cette affaire.



Par: Isanganiro , lundi 23 avril 2018  à 16 : 50 : 50
a

Selon Christine Tuyisenge, trésorière au sein du forum des femmes de la coalition Amizero y’Abarundi en province Rumonge et qui habite la colline Kizuka, des jeunes du Cndd-Fdd dont certains étaient identifiables comme habitant cette colline l’ont trainée de la maison de son voisin où elle avait trouvé refuge après l’arrestation de son mari par ces mêmes imbonerakure vers 19h40 de la nuit de ce dimanche 22 avril 2018.

Un trajet de près d’une heure de marche à pied de Kizuka vers Gatwe, une colline voisine a été long et pénible, raconte cette femme. Les imbonerakure qui l’avaient arrêtée l’ont obligée d’enlever ses chaussures et marcher pieds nus. Je glissais de temps en temps, raconte-t-elle larmes aux yeux, et chaque fois elle recevait un coup de bâton, un bâton qui selon elle n’était pas en bois mais probablement en fer.

Le vrai calvaire a commencé arrivés sur la colline Gatwe. Christine raconte qu’en présence de son mari qui l’avait accompagnée dans ce calvaire, elle a été ligotée les bras par derrière et a été sommée de s’allonger par terre par le ventre. Elle indique avoir reçu plusieurs coups de bâton pour accepter qu’elle rompt définitivement avec sa famille politique pour rejoindre le Cndd-Fdd.

Pendant qu’un groupe la frappait, un autre groupe négociait une rançon à son mari juste à coté. Vers 1h du matin de ce lundi 23 avril 2018, un compromis a été conclu : une somme de 50000fbu a dû être versée pour obtenir la libération de cette femme qui devrait comparaitre le matin de ce lundi 23 avril 2018 à la permanence du Cndd-Fdd à Kizuka pour s’expliquer selon certains de ces imbonerakure parmi lesquels elle a pu reconnaitre certains.

Cette femme de l’opposition qui s’est mariée à un homme du cndd-fdd et qui n’avait aucun problème familial demande à la police à laquelle elle s’est confiée le matin de ce lundi 23 avril 2018 de la protéger. Elle dit avoir eu vie sauve grâce à la présence de son mari ce jour là.

Obed Ntakiyiruta, député élu dans la circonscription de Rumonge au compte de cette coalition dit que le gouverneur de Rumonge s’est opposé à sa visite à cette femme le matin de ce lundi pour des raisons sécuritaires. Il aurait cependant accepté de suivre de près ce dossier dès son retour d’une mission de mission de travail à Makamba. Selon cet élu du peuple, ces agissements dont 4 membres de cette coalition ont été déjà victimes dans cette zone ne sont pas de nature à favoriser des élections apaisées et demande qu’ils soient maitrisés dans les meilleurs délais.

Bigirimana Ulimwengu, responsable des imbonerakure de la commune Rumonge dit que les auteurs de ce crime sont à chercher ailleurs, arguant que les imbonerakure de cette commune respectent scrupuleusement l’opinion des autres.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

241 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !



a

Mugara : Climat malsain entre les fideles de l’église UEPEBU ce dimanche



a

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi



a

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain



a

"Plus jamais ça à l’endroit des journalistes", implore le CNC



a

Le gouverneur de Rumonge contre la justice populaire



a

Burundi : Le Rwanda renvoie des ressortissants burundais "irréguliers"



a

Burundi : Pas d’enlèvements des enfants, rassure Pierre Nkurikiye



a

Ngozi : Un bilan lourd suite à un accident de roulage à Gashikanwa



a

Après l’arrestation d’un pasteur d’une église à Gashasha, certains parmi la population paniquent





Les plus populaires
Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !,(popularité : 27 %)

Muyinga : Des camions remorques bloqués en plein centre urbain,(popularité : 8 %)

Bururi : Un policier tué , un autre blessé à Kivumu ce mercredi,(popularité : 7 %)

Sécurité : Double langage au sein de la police,(popularité : 3 %)

6 bandits armés abattus au centre-ville Bujumbura,(popularité : 3 %)

Un prêtre catholique échappe de justesse à un lynchage par des imbonerakure à Makamba,(popularité : 3 %)

Recrudescence de la criminalité en Mairie de Bujumbura : 5 tués en zone Cibitoke,(popularité : 3 %)

Bujumbura-IWACU : Une semaine en homage au journaliste Jean Bigirimana,(popularité : 3 %)

Les USA sanctionnent 4 autres personnalités Burundaises,(popularité : 3 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 3 %)