Politique : La CENI autorise le vote par récépissé


Après l’expiration du délai de récupération des cartes d’électeurs, pour ceux qui ne trouvent pas leurs cartes, la CENI leur permet de se munir du récépissé et de la carte d’identité nationale le jour du scrutin. En outre, le président de la CENI annonce que les cartes restantes pourront être récupérées au niveau des commissions Électorales Communales Indépendantes.



Par: Isanganiro , lundi 14 mai 2018  à 15 : 50 : 41
a

Le délai de de récupération des cartes d’électeurs était fixé du 9 au 13 mai 2018. Après cette expiration de retrait des cartes d’électeurs, la Commission Nationale Electorale Indépendante prend une double décision. C’est après que beaucoup d’électeurs qui s’étaient fait enregistrer soient restés en grand nombre à ne pas avoir retiré les cartes d’électeurs. Par exemple dans deux bureaux de vote du Lycée Communal et l’école fondamentale islamique en province Muyinga une centaine de cartes n’avaient pas encore été récupérées.

Au sortir de la réunion de la CENI de ce lundi , Pierre Claver Ndayicariye président de la CENI a fait savoir que ceux qui n’ont pas encore récupéré leurs cartes d’électeurs peuvent les retirer au niveau des commissions communales chargées des élections où elles ont été remises. « Nous demandons aux responsables des CECI de se charger de la distribution régulière des cartes d’électeurs aux concernés du 14 au 16 mai de 7h30 à 17h30 », renchérit Monsieur Ndayicariye.

En plus de ce délai de grâce de délai de retrait de la carte d’électeur, la CENI prend la décision de laisser voter ceux qui n’ont pas retrouvé leurs cartes d’électeurs. Selon le président de la CENI Pierre Claver Ndayicariye, il suffit de se munir du récépissé et de la carte nationale d’identité pour voter en toute tranquillité. Pierre Claver Ndayicariye espère que les électeurs ne vont pas relâcher dans le retrait de leurs cartes d’électeurs malgré les distances à parcourir pour se rendre aux bureaux des CECI. Toutefois, il ne précise pas comment seront identifiés ceux qui se sont fait enrôler mais qui n’ont pas récupéré les cartes et ceux qui se sont fait enrôler mais qui ne veulent pas retirer les cartes.

Le scrutin référendaire sur la révision constitutionnelle est prévu pour le 17 Mai 2018 et la campagne référendaire se clôture ce lundi 14 mai courant.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

159 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété



a

Politique : Les résultats du scrutin référendaire approuvés par la cour constitutionnelle



a

Muhuzu : Le gouverneur de Rumonge apaise la tension



a

Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine





Les plus populaires
Rumonge : Célébration anticipée de la création de la province Rumonge ou campagne électorale déguisée du CNDD-FDD ?,(popularité : 5 %)

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété,(popularité : 4 %)

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke,(popularité : 4 %)

Burundi : Le président Domitien NDAYIZEYE dans le viseur de parti présidentiel,(popularité : 3 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 3 %)

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?,(popularité : 3 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 3 %)

Ils seraient sur le point d’être réconciliés ,(popularité : 3 %)

L’UA : Arvin Boolel remplace Boubakar Diarra au Burundi,(popularité : 2 %)

Le chef des Renseignements burundais remplacé,(popularité : 2 %)