Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine


Le Président du comité exécutif de l’Union Parlementaire Africaine UPA en sigles compte plaider pour la levée des sanctions économiques prises contre le Burundi. Le Député Guinéen Bissau Cypriano KASAMA qui est à la fois Président de l’Assemblée Nationale de ce pays l’a dit ce mardi. C’était lors de l’ouverture de la 72 ème session du Comité Exécutif de l’Union Parlementaire Africaine qui va être abritée par Bujumbura durant deux jours.



Par: Isanganiro , mardi 22 mai 2018  à 15 : 33 : 58
a

C’est le Député Pascal NYABENDA à la fois Président de l’Assemblée nationale burundaise qui a prononcé un discours d’accueil des délégations qui ont répondu présent à cette 72ème session du comité exécutif de l’union Parlementaire africaine. Il est revenu sur le pas franchi par le Burundi dans la consolidation de la démocratie. Malgré les sanctions contre le Burundi, le Député Pascal salue le fait que le Burundi n’a cessé d’organiser les élections, celle du récent referendum y compris.

Dans son discours d’ouverture de ladite session ,le premier vice Président de la République du Burundi Gaston SINDIMWO qui a représenté le chef de l’Etat a lui aussi exprimé ses préoccupations suite aux sanctions économiques que le Burundi traverse. Mais hélas, il salue le soutient des pays africains à l’endroit des burundais.

Le Président du comité exécutif de l’Union parlementaire Africaine trouve également que le Burundi a déjà franchi un pas dans la consolidation de la démocratie. C’est pour cette raison que Cypriano KASAMA à la fois Président de l’assemblée nationale Guinéenne Bissau compte plaider pour que les sanctions économiques contre le Burundi soient levées.

Cette session de deux jours a vu la participation de 26 pays sur 40 que compte l’union parlementaire africaine .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

239 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret





Les plus populaires
Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux,(popularité : 46 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 16 %)

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur,(popularité : 9 %)

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 9 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 7 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 5 %)

Martin Nduwimana désavoué par l’Uprona de la réhabilitation ,(popularité : 5 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 5 %)

Le forum permanent de dialogue politique, une succursale du parti CNDD FDD selon l’Uprona,(popularité : 5 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 5 %)