Bujumbura abrite pour deux jours la 72e session de l’Union parlementaire africaine


Le Président du comité exécutif de l’Union Parlementaire Africaine UPA en sigles compte plaider pour la levée des sanctions économiques prises contre le Burundi. Le Député Guinéen Bissau Cypriano KASAMA qui est à la fois Président de l’Assemblée Nationale de ce pays l’a dit ce mardi. C’était lors de l’ouverture de la 72 ème session du Comité Exécutif de l’Union Parlementaire Africaine qui va être abritée par Bujumbura durant deux jours.



Par: Isanganiro , mardi 22 mai 2018  à 15 : 33 : 58
a

C’est le Député Pascal NYABENDA à la fois Président de l’Assemblée nationale burundaise qui a prononcé un discours d’accueil des délégations qui ont répondu présent à cette 72ème session du comité exécutif de l’union Parlementaire africaine. Il est revenu sur le pas franchi par le Burundi dans la consolidation de la démocratie. Malgré les sanctions contre le Burundi, le Député Pascal salue le fait que le Burundi n’a cessé d’organiser les élections, celle du récent referendum y compris.

Dans son discours d’ouverture de ladite session ,le premier vice Président de la République du Burundi Gaston SINDIMWO qui a représenté le chef de l’Etat a lui aussi exprimé ses préoccupations suite aux sanctions économiques que le Burundi traverse. Mais hélas, il salue le soutient des pays africains à l’endroit des burundais.

Le Président du comité exécutif de l’Union parlementaire Africaine trouve également que le Burundi a déjà franchi un pas dans la consolidation de la démocratie. C’est pour cette raison que Cypriano KASAMA à la fois Président de l’assemblée nationale Guinéenne Bissau compte plaider pour que les sanctions économiques contre le Burundi soient levées.

Cette session de deux jours a vu la participation de 26 pays sur 40 que compte l’union parlementaire africaine .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

208 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 48 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 30 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 4 %)

Le Burundi est - il intéressé par la présidence de l’EALA ? ,(popularité : 3 %)

Le CNDD-FDD invite les médias au professionnalisme,(popularité : 3 %)

Les Français de Bujumbura ont fêté leur Fête Nationale ce samedi ,(popularité : 3 %)

Gestion des partis politiques : L’opposition et le pouvoir se jettent le tort ,(popularité : 3 %)