Muhuzu : Le gouverneur de Rumonge apaise la tension


Les habitants de la colline Muhuzu en commune et province Rumonge surtout les chrétiens de la succursale catholique de cette colline sont appelés à régler tout différend qui survient par un dialogue. Cet appel est du gouverneur de Rumonge lors d’une réunion de sécurité animée sur cette colline ce mardi 29 mai 18, une réunion intervenue après une tension née au sein des fidèles de cette succursale le matin de ce dimanche 27 mai 18 suite une divergence dans l’interprétation des propos y lancés par le curé de la paroisse Minago.



Par: Isanganiro , jeudi 31 mai 2018  à 11 : 03 : 45
a

Au cours de cette réunion, les différentes interventions ont mis en relief des divergences dans la façon dont ont été interprétés les propos tenus par le curé de la paroisse Minago lors de la célébration de la première messe ce dimanche 27 mai 18, une messe au cours de laquelle il a plaidé pour la collecte d’une assistance en argent en faveur des 3 détenus de cette succursale emprisonnés accusés d’avoir fait la propagande du non en dehors des heures réglementaires lors de la dernière campagne référendaire.

JPEG - 30.2 ko

Pour les uns, cette assistance était inopportune pour ces gens qui étaient opposés au oui constitutionnel et a été même collectée sans consensus.

JPEG - 27.4 ko

Pour d’autres, il s’agissait là de l’accomplissement de la mission d’évangile comme Jésus Christ l’a recommandé.Lors de son intervention, Abbé Eugène Nimenya, curé de la paroisse Minago, a nié avoir dénigré et injurié les Imbonerakure (les jeunes du Cndd-Fdd) comme certains chrétiens de cette succursale le laissaient croire et a jugé ces propos lui collés de mensongers et déshonorants pour un homme d’église et a demandé que cela s’arrête. De son coté, Diomède Niyonsaba, secrétaire provincial du Cndd-Fdd à Rumonge a déclaré normal d’assister un détenu à condition qu’il n’y ait pas de forcing.

Juvénal Bigirimana, gouverneur de Rumonge qui présidait cette réunion, a conclu que la grande faute revient aux responsables de cette succursale de Muhuzu qui n’ont pas su marier l’information à donner à leur curé et les circonstances du moment. Et au gouverneur de Rumonge d’appeler toutes les parties en conflit de recourir toujours au dialogue chaque fois qu’il y a un différend et laisser la justice faire son travail.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

216 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées



a

UA appelle les burundais au dialogue d’Arusha fixé du 18 au 24 octobre



a

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains !



a

Burundi : Suspension pour trois mois de toutes les ONGs non gouvernementales



a

DH : Le mandat de la commission onusienne d’enquête sur le Burundi s’allonge



a

Les Nations Unies au côté du Burundi



a

Agathon Rwasa et Jacques Bigirimana jouent sur les mots !



a

Bururi : l’admicom de Mugamba suspendu dans ses fonctions





Les plus populaires
Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !,(popularité : 48 %)

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul,(popularité : 30 %)

Burundi : les ONGs sommées de se réinscrire quatre documents dans les mains ! ,(popularité : 5 %)

L’uprona, aile de la réhabilitation, soutient l’appel à la grève lancé par la société civile sur la vie chère,(popularité : 4 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 4 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 4 %)

Le Burundi est - il intéressé par la présidence de l’EALA ? ,(popularité : 3 %)

Le CNDD-FDD invite les médias au professionnalisme,(popularité : 3 %)

Les Français de Bujumbura ont fêté leur Fête Nationale ce samedi ,(popularité : 3 %)

Gestion des partis politiques : L’opposition et le pouvoir se jettent le tort ,(popularité : 3 %)