Muhuzu : Le gouverneur de Rumonge apaise la tension


Les habitants de la colline Muhuzu en commune et province Rumonge surtout les chrétiens de la succursale catholique de cette colline sont appelés à régler tout différend qui survient par un dialogue. Cet appel est du gouverneur de Rumonge lors d’une réunion de sécurité animée sur cette colline ce mardi 29 mai 18, une réunion intervenue après une tension née au sein des fidèles de cette succursale le matin de ce dimanche 27 mai 18 suite une divergence dans l’interprétation des propos y lancés par le curé de la paroisse Minago.



Par: Isanganiro , jeudi 31 mai 2018  à 11 : 03 : 45
a

Au cours de cette réunion, les différentes interventions ont mis en relief des divergences dans la façon dont ont été interprétés les propos tenus par le curé de la paroisse Minago lors de la célébration de la première messe ce dimanche 27 mai 18, une messe au cours de laquelle il a plaidé pour la collecte d’une assistance en argent en faveur des 3 détenus de cette succursale emprisonnés accusés d’avoir fait la propagande du non en dehors des heures réglementaires lors de la dernière campagne référendaire.

JPEG - 30.2 ko

Pour les uns, cette assistance était inopportune pour ces gens qui étaient opposés au oui constitutionnel et a été même collectée sans consensus.

JPEG - 27.4 ko

Pour d’autres, il s’agissait là de l’accomplissement de la mission d’évangile comme Jésus Christ l’a recommandé.Lors de son intervention, Abbé Eugène Nimenya, curé de la paroisse Minago, a nié avoir dénigré et injurié les Imbonerakure (les jeunes du Cndd-Fdd) comme certains chrétiens de cette succursale le laissaient croire et a jugé ces propos lui collés de mensongers et déshonorants pour un homme d’église et a demandé que cela s’arrête. De son coté, Diomède Niyonsaba, secrétaire provincial du Cndd-Fdd à Rumonge a déclaré normal d’assister un détenu à condition qu’il n’y ait pas de forcing.

Juvénal Bigirimana, gouverneur de Rumonge qui présidait cette réunion, a conclu que la grande faute revient aux responsables de cette succursale de Muhuzu qui n’ont pas su marier l’information à donner à leur curé et les circonstances du moment. Et au gouverneur de Rumonge d’appeler toutes les parties en conflit de recourir toujours au dialogue chaque fois qu’il y a un différend et laisser la justice faire son travail.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

210 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke



a

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine



a

Burundi : Remise et reprise à Bururi



a

Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants



a

Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution



a

Politique : Vers la relance du dialogue externe inter burundais ?



a

Politique : Le message du président de la République sur sa candidature de 2020 différemment interprété





Les plus populaires
Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?,(popularité : 100 %)

Burundi : Remise et reprise à Bururi ,(popularité : 7 %)

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda,(popularité : 5 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 5 %)

UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine,(popularité : 4 %)

Les acteurs de la vie du pays ont besoin d’être écoutés ,(popularité : 4 %)

L’opposition rejoint le train en marche,(popularité : 4 %)

Un discours peut décrédibiliser son auteur ,(popularité : 4 %)

Le CNARED dit non au dialogue interne, mais oui à la négociation,(popularité : 3 %)

Pierre Buyoya nommé Haut représentant de l’UA pour le Mali et le Sahel ,(popularité : 3 %)