Politique : Les résultats du scrutin référendaire approuvés par la cour constitutionnelle




Par: Isanganiro , jeudi 31 mai 2018  à 18 : 12 : 31
a

La cour constitutionnelle du Burundi a validé ce jeudi les résultats du referendum du 17 mai 2018 sur le projet de constitution de la république du Burundi. Le président de cette cour a annoncé que le vote s’est déroulé conformément à la loi. Charles Ndagijimana a déclaré qu’aucune irrégularité susceptible d’influencer les résultats du vote n’a été relevée. Alors que la coalition Amizero y’abarundi avait déposé la plainte pour demander l’invalidation des résultats, la cour constitutionnelle juge non fondé ce recours introduit par cette coalition des indépendants.

Pour le parti Cndd-fdd, il s’agit d’une satisfaction totale. Evariste Ndayishimiye, le secrétaire général de ce parti au pouvoir a indiqué que le peuple burundais vient de gagner. Selon lui, ceux qui ont porté plainte en relevant des irrégularités ayant émaillé ces élections devraient accepter le verdict de la justice.

Du côté de la coalition Amizero y’Abarundi, c’est regrettable que la cour constitutionnelle puisse signifier le sort de la plainte aux gens qui ne l’ont pas saisi. Le député Pierre Célestin Ndikumana, président du groupe parlementaire de cette coalition affirme n’avoir pas été notifié le jugement rendu par la cour. Il affirme également que sa formation attend impatiemment la notification de cette cour pour donner son point de vue par rapport à la validation de ces résultats.

La Commission Electorale Nationale Indépendante, proclamant les résultats provisoires le 21 mai 2018 avait indiqué que le Oui a été voté à 73,26% et le Non à 19,34%. Elle avait également précisé que les nuls s’élevaient à 4,10% et les abstentions à 3,24%.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

256 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret





Les plus populaires
Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux,(popularité : 46 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 16 %)

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur,(popularité : 9 %)

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 9 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 7 %)

Le comité central est gestionnaire de la crise de l’Uprona,(popularité : 5 %)

Martin Nduwimana désavoué par l’Uprona de la réhabilitation ,(popularité : 5 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 5 %)

Le forum permanent de dialogue politique, une succursale du parti CNDD FDD selon l’Uprona,(popularité : 5 %)

Un sommet de l’EAC au Burundi en novembre 2011 ,(popularité : 5 %)