Burundi : L’Assemblée nationale vers la nouvelle constitution


L’assemblée nationale a voté ce mardi le règlement intérieur qui va la régir au cours des deux prochaines années jusqu’en 2020 . La question relative aux membres du bureau, surtout le nombre de vice-présidents de la chambre basse du parlement est de celles qui ont pris beaucoup plus de temps de discussions.



Par: Isanganiro , mercredi 20 juin 2018  à 11 : 05 : 39
a

Les discussions ont porté essentiellement sur des, l’article indéfini, et le chiffre deux. Deux vice-présidents, ou des vices présidents ? il faut préciser le nombre selon les défenseurs du chiffre deux, en l’occurrence ceux de la coalition des indépendants Amizero y’Abarundi.

Tout ce que réfute le président de la commission défense et sécurité qui a étudié à fonds le projet de règlement intérieur, c’est qu’il y aurait une intention de destituer un jour ou l’autre, le premier vice-président de l’assemblée nationale, ou tout autre membre du bureau actuel de la chambre basse du parlement. "Je peux donner ma tête à couper, il n’y a pas cette intention", dit l’honorable Zénon Ndaruvukanye. Seulement il dit que le chiffre « deux » est inclus dans l’article « des », qu’il n’y a donc pas à s’alarmer.

Le député Pierre Célestin Ndikumana, président du groupe parlementaire de la coalition des indépendants, un des défenseurs du nombre précis de deux vice-présidents, se dit étonné que même ceux qui ont voté pour le oui lors du référendum constitutionnel en mai, éprouvent des difficultés à mettre en application la nouvelle constitution. Mais pour tout et en fin de compte, le président de l’assemblée nationale qui dirigeait la séance, a tranché en faveur de deux vice-présidents.

Le nouveau règlement intérieur qui va régir l’assemblée nationale est pour deux ans ; la séance de ce mardi était pour l’adaptation à la nouvelle constitution, mais pas pour la modification. La modification ce sera pour 2020, en début d’une nouvelle législature.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

152 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali ,(popularité : 3 %)