Burundi : 6 provinces se dotent de nouveaux dirigeants


Le ministre de l’intérieur a présenté pour approbation au sénat burundais 6 noms des nouveaux entrants aux poste de gouverneurs. Hormis, une voie contre le gouverneur de Rutana, les autres ont été votés à l’unanimités.



Par: Isanganiro , mercredi 20 juin 2018  à 11 : 28 : 30
a

Les 6 provinces qui e dotent de nouveaux gouverneurs sont la province de Bubanza, Kirundo , Bururi, Muramvya ,Ruyigiet Rutana .Anicet NIYONGABO 2eme vice-président du Sénat a dit qu’ils se sont conformés à la nouvelle constitution burundaise. Tel que détaillé dans leur présentation par le ministre de l’intérieur, Butoyi-Nobus Thérence, un hutu dirigera la province de Bubanza, la province de Bururi revient à Niyonzima Frédéric un hutu. Il remplace Christian Nkurunziza, la province de Muramvya qui venait de passer beaucoup de mois sans gouverneur se dote d’un hutu du nom de Nicimbeshe Laurent . Mutabazi Alain Tribert de l’ethnie tutsi va diriger la province Kirundo ; un hutu d’Amizero y’abarundi du nom de Minani Fidèle sera à la tête de la province de Rutana, et enfin Bashingwa Elie de l’ethnie hutu va diriger la province de Ruyigi. Les 26 sénateurs qui étaient présent et 13 procurations ont adopté les noms de ces gouverneurs, sauf une seule voix qui s’est exprimé contre le nom du nouveau gouverneur de Rutana .




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

306 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par NKIJELB   ce  mercredi 20 juin 2018   à 12 : 14 : 28

Mbona arivyiza ko mbona Alain Tribert MUTABAZI ariwe yatew iteka ryokurongora(gouverneur) kirundo,akaba avuka ku NTEGA hamwe hari abatutsi bake,akaba ari nawe mututsi arimwo.BIG UP.



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda



a

Le parti Uprona inaugure une permanence en décombres à Cibitoke





Les plus populaires
Statut de l’opposition politique, un mal pour la démocratie au Burundi ,(popularité : 3 %)

Ce projet de loi ne créera-t-il pas de remous à l’instar de celui sur la presse ?,(popularité : 3 %)

Quid sur la déclaration de guerre contre Bujumbura ,(popularité : 3 %)

Pas de négociations entre le CNDD-FDD et l’ADC ikibiri en Suisse ,(popularité : 3 %)

Festus Ntanyungu : nouveau président du Forum permanent de dialogue politique ,(popularité : 3 %)

Grève : Plaidoirie pour un terrain d’entente,(popularité : 3 %)

Le Sénat réclame la suspension de l’administrateur de Nyabikere,(popularité : 3 %)

Pascaline Kampayano dément les propos du porte-parole du président ,(popularité : 3 %)

Trois anciens présidents dénoncent l’absence de débat contradictoire pour une démocratie solide,(popularité : 3 %)

Rwasa rejette le contenu du rapport des experts des Nations Unies sur la RD Congo ,(popularité : 3 %)