Burundi : Remise et reprise à Bururi


L’aménagement de la source du Nil et les eaux thermales de Muhweza, le bitumage de la RN16 (tronçon Taba-Mahwa-Gitega) et la RN17 (tronçon Taba-Makamba), la gestion rationnelle des marais et la réhabilitation de la toiture du bâtiment abritant les services provinciaux sont les principaux projets que Frédéric Niyonzima, nouveau gouverneur de Bururi devra essayer d’exécuter.



Par: Isanganiro , dimanche 24 juin 2018  à 13 : 05 : 14
a

Lors des cérémonies de remise et reprise de ce samedi 23 juin 2018, Christian Nkurunziza, gouverneur de Bururi sortant, a indiqué que des partenaires sont déjà disponibles pour l’exécution de certains de ces projets.
Pour le bitumage de la RN16 (tronçon Taba-Mahwa-Gakuba dans Gitega), un accord de financement a été déjà signé vers fin mai 2018 entre le gouvernement du Burundi et ses partenaires de Fonds Saoudien, Koweitien, BADEA et OFID. Lors de la remise et reprise de ce samedi 23 juin 2018, Christian Nkurunziza, gouverneur de Bururi sortant, a indiqué que seules les études d’actualisation des données restent pour le démarrage des travaux. Pour le bitumage de la RN17 (tronçon Taba-Makamba) impraticable depuis février 2018, une équipe chinoise est déjà passée pour voir dans quelle mesure elle pourrait aider, a informé le gouverneur de Bururi sortant.

Un autre projet important est l’aménagement de la source du Nil et les eaux thermales de Muhweza dans la commune de Rutovu. Selon Christian Nkurunziza, il y a une société qui a demandé de signer avec le gouvernement du Burundi une convention de cession de ces sites. Il informe que le dossier est déjà passé au conseil des Ministres et subit actuellement des retouches pour son exécution.

La réhabilitation de la toiture du nouveau bâtiment abritant les services provinciaux est un autre dossier que le nouveau gouverneur de Bururi devra exécuter dans les meilleurs délais. Christian Nkurunziza fait savoir que ce bâtiment réceptionné avant son arrivée ne peut pas faire long feu si sa toiture n’est pas réparée. Cette dernière n’empêche pas en effet l’eau de pluie de tomber à l’intérieur dans certains bureaux et la province a eu un partenaire qu’est la FENACOBU (Fédération Nationale des Coopecs du Burundi) qui a promis la réhabilitation de cette toiture et même la clôture de cette infrastructure publique.

A coté de ces projets à exécuter, Christian Nkurunziza a appelé son successeur à préserver les sites touristiques déjà visités (les eaux thermales de Muyange, les deux chutes de la Siguvyaye, la réserve naturelle forestière de Bururi avec sa grenouille bleue et ses Chimpanzés, le massif de Kibimbi récemment placé dans les Aires protégées) en luttant contre les feux de brousse et chercher des partenaires pour l’exécution des projets qui ne sont pas encore financés(gestion rationnelle des marais) ou soutenir les projets en difficulté(centre semencier de Kajondi, OTB Tora).

Frédéric Niyonzima, nouveau gouverneur de Bururi depuis ce 23 juin 18, a promis de parachever ces projets en suspens et d’en initier d’autres, aidés par ses services provinciaux. Cet ex-conseiller technique au développement de l’administrateur communal de Bururi hérite une province sans véhicule provincial, celui-ci ayant accidenté il y a de cela près de 2 ans, un autre dossier lui légé.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

299 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques



a

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi



a

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI



a

Politique : Une prévision hésitante du retour des exilés politiques



a

Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais



a

Le Burundi vers 2027



a

Bururi : Une destitution qui crée des remous



a

Politique : Est-ce un autre rendez-vous d’Arusha qui se dessine ?



a

Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !



a

Diplomatie : Le conseil National de la sécurité préoccupé par les refoulés burundais du Rwanda





Les plus populaires
Bujumbura-Mairie : Le sénat burundais déterminé à mettre un terme aux constructions anarchiques ,(popularité : 97 %)

Adoption de la liste des membres de la nouvelle CENI,(popularité : 8 %)

Coopération : Trois experts de l’ONU déclarés persona non grata par le Burundi ,(popularité : 6 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 5 %)

Sénatoriales en cours à travers le pays,(popularité : 4 %)

La société civile appelle à une grève pacifique en restant dans les ménages,(popularité : 4 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 4 %)

Le recensement ethnique est une violation des accords d’Arusha ,(popularité : 4 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 4 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 4 %)