UA : La Mauritanie accueille le 31ème sommet de l’Union Africaine


Il se tient depuis ce lundi à Nouakchott, la capitale Mauritanienne, le 31ème sommet des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine. Parmi les dossiers qui font objet du sommet figure la corruption en Afrique. Une quarantaine de dirigeants africains sont attendus en Mauritanie en marge de ce sommet dont le premier vice-président de la République qui va représenter le Burundi.



Par: Isanganiro , mardi 26 juin 2018  à 17 : 09 : 26
a

A commencer par les chefs d’Etat et de gouvernements qui se rencontrent du 1er au 2 Juillet 2018, 42 personnalités africaines sont attendues à Nouakchott, la capitale de la Mauritanie à ce sommet. Par exemple, sont attendus dans ce pays arabe du Maghreb, le président en exercice de l’Union Africaine, président de la République du Rwanda, le président Mamadou Issoufou du Niger qui présentera le rapport de libre échange continental, Moussa Faki de la Commission Africaine qui exposera le rapport sur l’issue du Sahara occidental et la position commune de l’Afrique après 2020.
A ce sommet, le Burundi sera représenté par le 1er Vice-Président de la République Gaston Sindimwo, d’après une source à la présidence.

Parmi les points à l’ordre du jour revient la question relative à la corruption d’autant plus que le sommet se tient sous le thème « Gagner la lutte contre la corruption : un chemin durable vers la transformation de l’Afrique », peut-t-on lire sur le site de l’Union Africaine.

Outre la corruption, il sera analysé les réformes constitutionnelles initiées par le président Kagame depuis qu’il est à la tête de l’UA mais aussi le libre-échange. Les participants ont d’abord évalué la période de Janvier au mois de Juin 2018 dès le premier jour dudit sommet.

Les 25 et 26 Juin sont dédiés à la 36ème session ordinaire du comité des représentants permanents, les 28 et 29 Juin à la 33eme session ordinaire du conseil exécutif et le 1er et 2 Juillet la 31eme session ordinaire de l’Assemblée des Chefs d’Eta et de gouvernement regroupés à l’Union Africaine. A ce sommet est également attendu le président Français Emmanuel Macron.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

213 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 9 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement,(popularité : 3 %)

France : Quai d’Orsay sur la poursuite des violences au Burundi,(popularité : 3 %)

Le responsable de la police présidentielle limogé trois mois après sa nomination,(popularité : 2 %)

Le CNDD-FDD va porter plainte contre Léonce Ngendakumana,(popularité : 2 %)

Un silence complice sur les défis de la gouvernance ,(popularité : 2 %)

Un projet de loi sur la presse décrié par plus d’un,(popularité : 2 %)

Quid sur l’Intégration du Burundi dans les ensembles régionaux ,(popularité : 2 %)