Signature de la convention de partenariat entre le ministère de l’agriculture et le FIDA


Le ministère ayant l’agriculture, l’élevage et l’environnement dans ses attributions a signé ce lundi une convection avec une ONG international FIDA. Le ministre Déo Guide Rurema a indique que ce projet vise à promouvoir la pisciculture et octroyer de l’emploi à jeunesse burundaise regroupé dans les coopératives.



Par: Isanganiro , lundi 6 août 2018  à 19 : 24 : 07
a

La pisciculture est un instrument du développement durable et de la sécurisation alimentaire a indiqué ministre Déo Guide Rurema dans son allocution. « Nous allons conjuguer nos efforts pour pérenniser la pisciculture dans notre pays » précise –t-il. Selon toujours le ministre Rurema cette convention a une valeur d’1 milliard 500 milles franc burundais.

Quatre provinces à savoir Ngozi, Karuzi, Gitega et Bubanza seront les bénéficiaires prioritairement de cette convention. A côté de la pisciculture, le ministre Rurema a indiqué que la jeunesse burundaise en situation regroupée dans les coopératives sera appuyée financièrement via ce projet. « La jeunesse est le pilier du développement de notre pays » affirme –t-il. Nous allons faire tout moyen possible pour que nos jeunes membres des coopératives reçoivent des capitaux qu’ils leur permettront de réaliser des projets de développement, a ajouté le ministre Déo Guide Rurema.

Le représentant du FIDA au Burundi a précisé qu’il se réjouit des actions déjà menées par le gouvernement du Burundi dans le domaine agricole. KADARI Ghachem a indiqué que l’objectif de cette convention est de renforcer la lutte contre le chômage et la création de l’emploi. Il a ajouté que cette convention vise à susciter des multiples volets du développement d’agriculture et d’élevage a travers l’intégration de la pisciculture.

Le ministre Déo Gude Rurema conseille la population de mieux se préparer pour ce projet qui aura une importance dans le développement de la nation.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

142 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.



a

Burundi : Vers une délimitation définitive des zones de frayère dans le lac Tanganyika



a

Rumonge : Le Burundi célèbre la journée internationale dédiée à la fille



a

Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais



a

Le parlement burundais recommande la prolongation du mandat de la CVR



a

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 %



a

Bubanza : Classes pléthores, indicateur d’une forte croissance



a

Rumonge : les prix de l’huile de palme chutent



a

Bubanza : les habitants de Gihanga craignent d’attraper l’Ebola



a

Muhuta : Plus de 100 enseignants payés par les parents d’élèves





Les plus populaires
Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 5 %)

Moins de 10% de taux de réussite à l’examen d‘état au lycée Bubanza.,(popularité : 4 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 2 %)

Bientôt une année après l’incendie du marché central , leur douleur est loin d’être cicatrisée,(popularité : 2 %)

Burundi : Le redéploiement des enseignants : Même la gardienne touchée à Musaga I,(popularité : 2 %)

La loi vient envenimer davantage la pauvreté des Burundais ,(popularité : 2 %)

Businde : Une autre Zebiya deuxième génération ,(popularité : 2 %)

Loi sur la presse : La Belgique inquiète, mais pas découragée ,(popularité : 2 %)

CNTB : La date du 24 courant devrait être prometteuse,(popularité : 2 %)

Kayanza : Gatara, la commune plus peuplée,(popularité : 2 %)