Politique : Une crise au sein du CNARED à la veille du 5eme round du dialogue inter burundais


Selon les décisions prises la fin de la semaine dernière, Jean Minani, président du CNARED, a suspendu pour 3 mois Frédéric Bamvuginyumvira et Jérémie Minani. De plus, Pancrace Cimpaye,chargé de la communication au CNARED, a été mis en garde pour « avoir usurpé » le code d’accès au site web de cette plateforme. Un des concernés préfère ne pas en dire plus.



Par: Isanganiro , lundi 27 août 2018  à 17 : 40 : 06
a

La première personnalité de l’opposition externe à être exclu du CNARED pendant une période de trois mois est Fréderic Bamvuginyumvira.Cet ancien numéro un du parti Sahwanya FRODEBU est accusé son frère du parti de Ndadaye de « s’être octroyé une somme de 1120 euros de la caisse du CNARED depuis 3 mois ».Jean Minani poursuit également que Fréderic Bamvuginyumvira n’a pas remis l’ordinateur qui était à sa disposition, après sa démission au poste de Secrétaire Général Adjoint au CNARED.

Face à toutes ces accusations, l’ex-président du parti FRODEBU Nyakuri, aujourd’hui à la tête de la plateforme de l’opposition en exil, exige l’intéressé « de remettre au Secrétariat Exécutif les biens matériel et matériel dont il est question »,poursuit Monsieur Docteur Minani. Il menace également de saisir la justice à son endroit.

Les autres acteurs politiques qui sont dans le collimateur de la présidence du CNARED sont Pancrace Cimpaye et Jérémie Minani.Ce dernier, suspendu pour trois mois, est victime d’avoir été destitué de la présidence de son parti RDB.Il lui est également reproché d’avoir refusé de remettre l’ordinateur de travail à la fin de son mandat au poste de Commissaire Chargé de la communication et Relations Publiques. Le président de la plateforme regroupant les opposants politiques au pouvoir de Bujumbura dit se réserver le droit d’intenter une action en justice à son endroit.

Pancrace Cimpaye, jusque-là chargé de la communication au sein du CNARED est mis en cause pour avoir « usurpé le code du site web du CNARED-Giriteka »et avait jusqu’à dimanche 26 Aout 2018 pour l’avoir remis au comité exécutif de cette plateforme.

Fréderic Bamvuginyumvira,un des hommes politiques suspendus du CNARED pour trois mois, dit ne pas considérer la décision de Jean Minani,avant de la minimiser.

Des sanctions finalement lévées

Via le compte twitter de cette plateforme, ces sanctions contre ces politiciens ont été levées. Le CNARED annonce que les concernés se sont engagés à remettre les biens matériels et financiers de la plateforme.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

201 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée



a

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais



a

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » !



a

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni



a

Arusha : Ouverture solennelle du dialogue à l’absence du gouvernement



a

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC



a

« Dialogue » ou « Monologue » ?



a

Partenaires techniques et financiers du Burundi réclament des clarifications sur la loi régissant les ONGE !



a

Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul



a

La province Gitega décide d’enlever les pancartes de Nyambeho controversées





Les plus populaires
La demande d’Agathon Rwasa rejetée,(popularité : 7 %)

Bujumbura : Que devient le prochain round d’Arusha ?,(popularité : 5 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 4 %)

Un tollé autour d’une probable autre ‘’triste loi’’sur la TVA,(popularité : 4 %)

Une vingtaine d’ONGES au Burundi « se sont déjà repliées » ! ,(popularité : 4 %)

L’Uprona de Kumugumya cautionnerait les décisions du CNDD FDD ,(popularité : 4 %)

Benjamin Mkapa renvoie la balle au médiateur Museveni,(popularité : 4 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 4 %)

Les acteurs politiques ont-ils besoin de la CVR ?,(popularité : 3 %)

Le Burundi favorable à l’envoi de ses soldats au nord du Mali ,(popularité : 3 %)