Rumonge : Pots de vin pour corriger l’Examen d’Etat !


Chaque correcteur de l’examen d’Etat édition 2018 est appelé à contribuer à la hauteur de 2000 fbu pour y avoir participé au centre de correction sise au Lycée Rumonge. selon Léonard Niyonsaba, conseiller à la Direction Provinciale de l’Enseignement de Rumonge , la Direction Provinciale d’Enseignement à Rumonge a besoin de l’argent pour le remboursement des frais engagés pour obtenir ce centre de correction habituellement implanté au Lycée Bururi ; ce que rejette en bloc le Directeur Provincial de l’Enseignement à Rumonge.



Par: Isanganiro , jeudi 30 août 2018  à 15 : 50 : 36
a

Sur ces fiches que Léonard Niyonsaba a lui-même distribuées aux délégués des différents groupes de correcteurs répartis par discipline ayant fait objet de l’examen d’Etat édition 2018, des fiches distribuées le matin de ce mardi 28 aout 2018 au centre de correction sis au Lycée Rumonge, il est mentionné que chaque correcteur doit payer 2000fbu. Selon ces délégués, Léonard Niyonsaba a expliqué que c’est en guise de contribution dans le remboursement des frais que la DPE Rumonge a engagés pour obtenir le transfert du centre de correction de l’exetat du lycée Bururi comme d’habitude au lycée Rumonge.

Même si Léonard Niyonsaba nie avoir distribué ces listes sans aucune empreinte qu’elles émanent de la Direction Provinciale de l’Enseignement de Rumonge, des listes qui devraient être remises dument remplies ce vendredi 31 aout 2018, dernier jour de cette séance de correction, ceux qui les ont reçues l’ont déclaré le matin de ce mercredi 29 aout 2018 au lycée Rumonge que c’est bel et bien ce conseiller auteur de cette distribution.

Adrien Sabushimike, Directeur Provincial de l’Enseignement de Rumonge, dans une brève rencontre avec ces délégués ce mercredi matin, a informé que sa direction n’a rien dépensé dans ce transfert. Selon lui, cela n’engage que le distributeur de ces fiches et par conséquent, quiconque payera cet argent aura été purement et simplement rançonné.

Depuis la création de la province Rumonge le 26 mars 2015, c’est la première fois qu’un centre de correction de l’Examen d’Etat soit implanté à Rumonge. Ce centre était en effet d’habitude implanté au lycée Bururi pour le sud du Burundi. Des sources à Bururi disent que ce transfert vers Rumonge a été guidé par la formation des enseignants de la troisième année post-fondamentale qui s’y déroule.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

195 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge



a

Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine



a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !





Les plus populaires
« Etre francophone ne suffit plus pour le monde d’aujourd’hui », constate un docteur en langue, lettres et traductologie, Remy ndikumagenge ,(popularité : 27 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 13 %)

Echec d’un projet d’élevage de poules suite aux fêtes de fin d’année,(popularité : 6 %)

Ex-Etat : pas de défis majeurs sauf quelques absences et retards ,(popularité : 6 %)

Le Burundi affiche une malnutrition chronique chez les enfants de moins de 5 ans,(popularité : 6 %)

Université du Burundi : Le Recteur Gaston Hakiza limogé après neuf ans de règne ,(popularité : 5 %)

Rumonge : L’ACPDH aux côtés des rapatriés et vulnérables du site Gahore,(popularité : 5 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 5 %)

Rumonge : Une trentaine de diplômes annulée au lycée Dama,(popularité : 5 %)

Santé : Manque de devises, pas de médicaments,(popularité : 5 %)