Gatumba : Une attaque à bilan « compliqué » !


Une personne a été tuée dans une attaque menée la nuit de ce vendredi à samedi à Gatumba sur la frontière burundo-congolaise. Et un policier a été blessé avec cinq véhicules endommagés selon l’affirmation de la police, l’armée et le Procureur Général de la République. Sylvestre Nyandwi parle d’un groupe de bandits que les enquêtes déjà entamées devraient pouvoir identifier.



Par: Isanganiro , samedi 15 septembre 2018  à 18 : 45 : 33
a

Juste à la frontière burundo-congolaise à Gatumba en commune Mutimbuzi de la province Bujumbura,le propriétaire d’un des véhicules endomagés,entrain de rassembler les restes de son véhicule(Voir l’image). Il s’agit d’une voiture de type FUSO qui transportait des pneus neufs importés. Elle a été presque entièrement détruite. Les habitants de la localité affirment avoir entendu des tirs, mais divergent sur leur durée. Certains parlent d’une heure 30 et d’autres de moins d’une heure. Difficile de connaitre la vérité mais du côté officiel, ces coups n’ont même pas atteint 20 minutes.

Pa conséquent la route Gatumba-Uvira a été bloquée pendant environ six heures à environs deux kilomètres de la frontière burundo-congolaise. Seuls les véhicules militaires et policiers ou d’autres autorités était autorisés de passer. Ce que déplore un des habitants de Gatumba car c’est grâce à cette route qu’il gagnait du pain, ont-ils expliqué.« On nous dit que des militaires et des policiers y ont été déployé. Ce sont eux les chargés de la sécurité. A six heures personne ne passe. Depuis le matin, personne n’a dépassé la barrière érigée. Et voilà nous passons la journée ici. C’est en République Démocratique du Congo que nous nous rendons souvent pour chercher de quoi vivre. Des voitures qui venaient régulièrement pour charger les marchandises, aucune n’est venue aujourd’hui », regrette un habitant de Gatumba.

A presque midi et demie, la route a été débloquée pour donner accès sur les lieux de l’attaque. C’est le procureur général de la République Sylvestre Nyandwi qui dressera le bilan de l’attaque perpétrée par des gens qu’il appelle des voleurs.« Les gens non encore identifiés ont attaqué le poste frontalier de Gatumba endommageant les locaux de la banque BANCOBU, ce qui nous fait dire que ces bandits avaient des visées de voler. Un parmi ces bandits a trouvé la mort tandis qu’un policier burundais a été blessé », explique Monsieur Nyandwi.

Le Procureur Général de la République rassure qu’un dossier a été déjà ouvert au parquet pour connaitre et punir les auteurs de cette attaque.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

436 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message