Le Japon finance la CFP/OPDE à plus de 140 millions de francs burundais


Avec un financement de 148 millions de francs burundais, un accord de don a été conclu ce mardi entre le gouvernement japonais et le projet de Construction du Centre de Formation professionnelle de l’œuvre humanitaire pour la Protection et le Développement de l’Enfant en difficulté , CFP/OPDE.



Par: Isanganiro , jeudi 11 octobre 2018  à 16 : 55 : 04
a

Dans un discours d’ouverture, le représentant légal de l’OPDE parle d’immémoriale la date de réception de cette aide en financement. « Au nom du personnel et des apprenants de l’OPDE, c’est un grand honneur en ce jour de signature de la convention entre le gouvernement japonais pour le projet de réhabilitation de six salles de classes, deux blocs d’ateliers et de deux blocs de toilettes ainsi que la construction quatre nouvelles salles  », se réjouit le représentant légal de l’OPDE.

Le coordinateur national de l’OPDE Gad BUKURU fait savoir que ce don vient à point nommé et contribuera dans la construction de quatre nouvelles salles de classe et la réhabilitation des infrastructures de l’OPDE Œuvre humanitaire pour la Protection et le Développement de l’Enfant en difficultés. Selon Gaddy BUKURU, les élèves que l’on accueille à ce centre, sont ceux qui ont échoué au test d’admission de 9è à l’école fondamentale.

L’ambassadeur du japon au Burundi Takayuki MIYASHITA a fait savoir que ce don rentre dans le cadre de renforcer les relations entre ces deux pays. «  Ce n’est la première fois que nous coopérons avec cette organisation OPDE. C’est la deuxième fois que nous coopérons, nous sommes en train de travailler ensemble pour le bien des enfants en difficultés. La fois dernière nous avons construit le centre de santé Martha Robin ensemble avec l’OPDE. Et maintenant nous comptons en train de construire les classes du centre d’enseignement des métiers. Nous félicitons l’OPDE qui a pensé à nous pour accomplir ensemble ce travail. Ces infrastructures constituent un atout aux apprenants pour la construction de leur avenir  », dit l’ambassadeur nippon au Burundi. Ambassadeur Takayuki MIYASHITA estime que bons nombres d’apprenants attendent avec impatience pur se faire inscrire à ce centre des métiers. Il espère également que les lauréats du Centre de Formation Professionnelle vont obtenir un boulot convenable.

Les cérémonies ont été agrémentées par la danse traditionnelle ainsi que différentes animations faites par les élèves de cet établissement scolaire.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

370 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme



a

Muyinga : halte à la démographie galopante



a

Chômage : des députés souhaitent des conventions d’embauche à l’étranger





Les plus populaires
Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre,(popularité : 33 %)

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises,(popularité : 10 %)

Burundi : La réhabilitation de la RN3 pour bientôt,(popularité : 9 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 9 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 8 %)

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara,(popularité : 8 %)

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école,(popularité : 8 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 8 %)

Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 7 %)

Bujumbura : introduction d’un nouveau cahier de ménage,(popularité : 7 %)