Certains invités au 5ème round du dialogue inter burundais affichent un recul


Onze partis de l’opposition extra parlementaire restent sur un seul point à l’ordre du jour : Feuille de route pour les élections de 2020.Dans une correspondance adressée au médiateur et le facilitateur dans le dialogue inter burundais, ces partis politiques semblent menacer de se retirer de ce processus une fois l’ordre du jour changé.



Par: Isanganiro , mercredi 17 octobre 2018  à 09 : 26 : 54
a

Cette dizaine de partis politiques ont envoyé la correspondance à Yoweri Kaguta Museveni et Benjamin William Mkapa respectivement Président ougandais et médiateur dans le dialogue interburundais et ex Président Tanzanien et facilitateur dans ce dialogue. « Les Partis politiques de l’opposition extra parlementaire attire l’attention du facilitateur au dialogue inter burundais de respecter le point à l’ordre du jour lors du 5e round du dialogue qui est la feuille de route vers les élections de 2020 », écrivent ces partis réputés pour être proche du pouvoir.

Les mêmes partis signataires menacent de ne pas participer sil le seul point qu’ils veulent être à l’ordre du jour « Feuille de route pour les élections de 2020 » change. « Notre intérêt de participer au 5 ème round du dialogue inter burundais dépendra du strict respect de l’ordre du jour déjà indiqué dans la lettre d’invitation à savoir la feuille de route pour les elections de 2020 », peut-on lire dans la même correspondance. Ces formations politiques concluent leur correspondance en réaffirmant l’indépendance de chacune de leurs formations politiques.

Les partis signataires sont RADEBU,RPB Nturenganywe,PALIPE Agakiza, PMP,PRP,Sangwe PADER,MSP-Inkinzo,Kaze FDD,APDR ,FLORINA,PIEBU.

Et les organisations de la société civile réputées pro-pouvoir entre en cadence

Dans un communiqué de presse de ce mardi, les organisations PISC Burundi et CAPES+ disent se demandent ce qui restent comme sujet de discussion. Les présidents respectifs de ces organisations Jean Marie Nduwimana et Hamza Vénant Burikukiye expliquent que la CENI a été déjà mise en place et la constitution votée sur base des discussions internes et externes.

La 5eme session des pourparlers inter burundais est prévue à Arusha en Tanzanie du 24 au 29 Octobre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

342 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa





Les plus populaires
Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 10 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 9 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 9 %)

Loi sur la presse : l’Eglise catholique plaide pour l’harmonisation des points de vue ,(popularité : 6 %)

‘’L’école fondamentale commence au début de l’année scolaire’’ ,(popularité : 6 %)

Vie chère : les remous autour des biens mal acquis ,(popularité : 6 %)

FORSC : L’Unité Nationale se cherche encore,(popularité : 6 %)

Armée régulière ou ânes à la solde du parti au pouvoir ?,(popularité : 6 %)

L’ Uprona de la réhabilitation réclame un sursaut patriotique ,(popularité : 6 %)

Les relations sino-Burundaise sont bonnes ,(popularité : 6 %)