Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises

Sport et culture


Nkazamyampi organise la première édition de marathon pour la paix à Bujumbura


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité


L’assemblée nationale a voté ce jeudi le projet de loi portant ratification par la République du Burundi, du protocole de la communauté est-africaine sur la paix et la sécurité. Entre autres éléments contenus dans l’exposé des motifs, les Etats membres de la communauté, dont le Burundi, conviennent d’améliorer leur coopération dans les domaines de la lutte contre la criminalité internationale, de l’assistance mutuelle en matière criminelle, y compris l’arrestation et l’extradition des délinquants fugitifs. Le ministre de la sécurité publique qui était l’invité de la chambre basse du parlement, y voit une valeur ajoutée pour la sécurité du pays.



Par: Isanganiro , vendredi 16 novembre 2018  à 09 : 35 : 41
a

Devant les députés de l’assemblée nationale, le ministre CPC Alain Guillaume Bunyoni affirme que ce projet de loi est une valeur ajoutée pour le Burundi. Des pays de la région qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte ; ils devraient les extrader. " On dirait alors qu’il y a beaucoup d’avantage, du moment qu’il y a certains pays qui hébergent des gens qui nous ont fait du mal, et ces pays pourraient avoir des prétextes comme quoi on n’a pas encore signé ce protocole pour ne pas les extrader. Quand on aura signé, ces pays vont les extrader ou accepter d’avoir violé la loi, mais n’auront plus de prétexte", dit le député.

Le député Jean-Bosco Buhungu se montre moins rassuré de l’applicabilité de ce protocole une fois ratifié par le Burundi ; c’est au moment où la constitution actuelle ne permet pas qu’il y ait un burundais qui soit extradé pour être jugé à l’étranger, ce qu’il appelle clause de réciprocité en matière de relations internationales.

Le ministre Bunyoni ne le voit pas ainsi . Il déclare que les pays qui n’accepteraient pas d’extrader des personnes accusées de criminalité chez des pays voisins, ce serait simplement la violation de la loi. "Chaque pays doit respecter ce protocole en ce qui concerne l’extradition des prisonniers, des malfaiteurs, selon qu’ils se déplacent d’un pays à un autre. Ne pas le faire, c’est violer le protocole", dit le ministre de la sécurité.

Le projet de loi portant protocole de la communauté est-africaine sur la paix et la sécurité n’a pas soulevé beaucoup de discussions. Il a été voté à 100% par les députés.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

489 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati



a

Mwaro : Deux personnes blessées dans une embuscade



a

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac



a

Rumonge : vol des moteurs et autre matériel de pêche



a

Bujumbura : Deux caniveaux d’évacuation d’eau deviennent les cachettes des bandits



a

Mwaro : Nyabihanga abrite une réunion de sécurité après l’assassinat de son responsable policier



a

Le Burundi annonce le refoulement des étrangers irréguliers



a

Burundi /Amisom : Des routes dans Hirshabelle



a

Mwaro : un commissaire de la police tué



a

Bubanza : Gihanga soumise à un couvre-feu





Les plus populaires
Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati,(popularité : 20 %)

Makamba : le gouverneur de province présente au public un « prédicateur » arrêté à Nyanza-lac,(popularité : 9 %)

Le Chef d’état-major échappe à une tentative d’assassinat,(popularité : 8 %)

Insécurité à Bujumbura, trafic paralysé à Bubanza et Cibitoke ,(popularité : 8 %)

Muyinga/sécurité : Trente fusils de type karashinikov saisis à Giteranyi ,(popularité : 8 %)

La sécurité d’un agent du SNR en danger à Rutana ,(popularité : 8 %)

Muyinga : Imbonerakure, source du désordre,(popularité : 8 %)

Kigwena : Des bandits armés disparaissent dans une réserve,(popularité : 7 %)

Burundi : L’épouse d’Agathon Rwasa échappe à un assassinat,(popularité : 7 %)

Karusi : Un pasteur rwandais arrêté par les services secrets,(popularité : 7 %)