Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara


Ce jeudi 22 novembre 2018, le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a ouvert officiellement l’année académique 2018-2019 de l’Ecole Normale Supérieure(ENS). Lors de ces cérémonies qui se sont déroulées au tout nouveau campus de l’ENS sis à Mugara en commune et province Rumonge, le ministre Gaspard Banyankimbona a saisi l’occasion pour lancer les activités académiques du département de Génie électrique de l’ENS désormais délocalisé » vers Mugara, tout en appelant les universités burundaises à une formation de qualité.



Par: Isanganiro , vendredi 23 novembre 2018  à 08 : 41 : 57
a

Dans son discours d’ouverture solennelle de l’année académique 2018-2019 à l’Ecole Normale Supérieure(ENS), des cérémonies qui se sont déroulées au nouveau campus de l’ENS sis à Mugara, Gaspard Banyankimbona, ministre burundais de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a informé que cette extension de l’ENS vers Mugara s’inscrit dans le cadre de la mise en application du plan décennal du gouvernement burundais.

Selon ce plan, il est prévu de rapprocher dans la mesure du possible les campus universitaires surtout ceux d’enseignement des métiers à toute personne désireuse de suivre l’enseignement supérieur. Le ministre Gaspard Banyankimbona a demandé aux institutions universitaires burundaises de former des étudiants compétitifs sur le marché du travail de la Communauté Est-Africaine dont le Burundi est membre.

Sophonie Niyonyishu, représentant général des étudiants de l’ENS a apprécié positivement le climat de Mugara par rapport à celui de Bujumbura pour un étudiant. Cependant, il déplore les prix élevés pratiqués à Mugara sur certains produits comme les grains de maïs et le riz, reconnaissant tout de même la disponibilité du charbon de bois pour la cuisson par rapport à Bujumbura.

Que ce soit le premier pasteur de l’église de pentecôte de Mugara qui a contribué à 98% à la construction des locaux de ce campus, que ce soit le gouverneur de Rumonge, que ce soit le représentant des étudiants, tous ont demandé que d’autres départements notamment celui du Génie Civil et celui de l’Hôtellerie et Tourisme soient également institués à Mugara à coté de celui de Génie électrique dont la délocalisation vers Mugara est déjà effective.

Sur un effectif de 146 étudiants attendus en première année de ce département, 97 étaient déjà sur place ce jeudi 22 novembre 2018 selon Gédéon Bizimungu, responsable de ce campus.

Cette année académique à l’ENS a été ouverte sous le thème « l’inclusion académique pour l’équité et la promotion du développement durable », une occasion de primer en guise d’encouragement une jeune étudiante sourde qui va bientôt obtenir son diplôme de bachelier en observant seulement les mouvements de la bouche de l’enseignant selon Dr Ir NUSURA Hassan, directeur général de l’ENS.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

606 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »



a

Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours



a

Bubanza : Les femmes réclament une sensibilisation sur l’égalité de genre



a

Burundi : le ministère de l’Intérieur menace de retirer l’agrément de certaines églises



a

Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain



a

Muyinga : des familles inquiètes suite à un verdict de la CNTB



a

Bubanza:15 élèves définitivement renvoyés de l’école



a

Journée internationale des réfugiés : Plus de 70 milles réfugiés burundais sont déjà rentrés



a

Rumonge : À quand les factures de l’électricité ?



a

Bubanza : pandémie du paludisme





Les plus populaires
Bujumbura : Une partie de Ngagara appelle au secours ,(popularité : 32 %)

Burundi : Les commerçants de Buterere réclament « un marché public »,(popularité : 12 %)

La toux, pas un seul signe de la tuberculose ,(popularité : 7 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 6 %)

BURUNDI/SOCIETE : Le Centre Humura au service de la nation,(popularité : 6 %)

L’Hôpital Général de Mpanda en difficultés ,(popularité : 6 %)

Le gouvernement américain soutient la réinstallation des réfugiés congolais,(popularité : 6 %)

Muyinga- Les élèves de l’ECOFO fiers des sections et filières choisis pour l’enseignement après le collège,(popularité : 6 %)

PSG : Les agents crient à l’injustice,(popularité : 6 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 6 %)