Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant


La semaine de vaccination dédiée à la santé mère-enfant a commencé ce mardi matin en province Bubanza. Plus de 220 mille enfants de 1 à 14 ans sont attendus pour recevoir de l’albendazole , plus de 71 mille enfants de 6 à 59 mois vont bénéficier de la vitamine A .Le médecin directeur de cette province appelle la population cible à répondre y massivement.



Par: Isanganiro , vendredi 23 novembre 2018  à 09 : 15 : 13
a

Ces activités de vaccination dans cette semaine de la santé mère-enfant se déroulent sur tous les centres de santé et dans d’autres endroits préalablement identifiés. Selon les prévisions disponibles au bureau provincial de santé à Bubanza, 220 699 enfants de 1 à 14 ans vont recevoir de l’albendazole, 816 enfants seront vaccinés contre la rougeole. Les femmes enceintes à partir de quatre mois de grossesse vont recevoir également de l’albendazole et elles sont estimées 13 416. Les enfants de 6 à 59 mois vont recevoir de la vitamine A selon toujours les mêmes prévisions.

Les parents rencontrés au centre de santé de Bubanza ce mardi apprécient cette pratique de vaccination et précisent qu’elles n’auraient pas les moyens d’en bénéficier si c’était payant. « Moi, je suis toujours contente quand on nous apprend que la vaccination commence parce que je sais que c’est gratuit et très bénéfique pour la santé de notre progéniture », a déclaré Kubwayo Marie de la colline Gahongore qui avait amené ses trois enfants à la vaccination au centre de santé de Bubanza ce mardi.

En plus de la vaccination et du déparasitage, d’autres activités qui sont prévues entre autre la sensibilisation sur hygiène des mains et l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticides. Le médecin directeur de la province sanitaire de Bubanza appelle la population à répondre massivement à cette campagne qui prend fin ce vendredi de cette semaine. « Je demande à tous les concernés, surtout les animateurs communautaires et les administratifs à sensibiliser la population afin que personne ne s’absente », a déclaré Dr Joëlle Bigirimana qui a aussi précisé qu’elle souhaite que le taux de couverture dépasse même 100%.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

176 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message