Burundi : Le procureur général de la République apporte un démenti contre une vidéo de la BBC


Le procureur général de la république a démenti ce mercredi le contenu d’un documentaire de la chaîne britannique BBC témoignant l’existence d’une maison considérée comme un abattoir des êtres humains à Kinindo, une zone urbaine du Sud de la capitale, Bujumbura. « Le liquide montré est celui des chèvres qui étaient abattues par un musulman voisin de cette maison ».



Par: Isanganiro , mercredi 12 décembre 2018  à 17 : 14 : 50
a

Dans une conférence de presse de ce mercredi, le procureur de la République a indiqué que la maison dont la BBC parle dans la vidéoqui est érigée dans la zone urbaine de Kinindo, avenue Ntwarante numéro 76 est pour le moment sous le contrôle de la police et non du Service National des Renseignements, SNR.

Alors que cette vidéo montre un flot de sang qui coule dans un caniveau qui se trouve dans les alentours de cette maison en question, le procureur parle du sang de chèvre. « Le liquide du sang montré n’est que du sang des chèvres qui étaient abattues par un musulman voisin de cette maison lors de la fête d’Idel fitri », souligne le procureur Sylvestre Nyandwi qui affirme avoir interrogé les témoins ont abattu ces bêtes.

Quant aux prisons clandestines que regorgerait le Burundi selon la vidéo de cette chaîne britannique, le procureur accuse la BBC de n’avoir pas fourni de preuves. « Les auteurs de la vidéo l’affirment sans avoir la moindre preuve de leurs existences. Ils confondent les postes de police et certains services étatiques avec les prisons alors que celles-ci sont implantées dans des localités reconnues », ajoute le Procureur Général Nyandwi qui affirme que le ministère public a mené ses propres enquêtes après la diffusion de la vidéo.

Pour le procureur Général de la république, le contenu de ce documentaire est mensonger du fait que, selon lui, parmi les auteurs de ce documentaire, figure un burundais recherché par la justice burundaise. « Il est donc ahurissant de constater qu’un présumé criminel en cavale du nom de Kaze Prosper soit le même qui donne des témoignes dans ce reportage sachant qu’il a dossier des armes qui ont été retrouvées dans cette maison en novembre 2015 après un attentat contre un honorable de la circonscription de Bujumbura », regrette le Procureur Général.

Alors que les commentateurs de la vidéo indexent un certain Alexis Ndayikengurukiye comme auteur des tortures qui se feraient à l’intérieur de ladite maison, le procureur général ne nie pas qu’il est un agent du SNR. « Alexis est un agent du SNR qui est connu, mais dans ce dossier, il est innocent car je vous ai déjà dit que le contenu de la vidéo est un mensonge », a t- il réaffirmé.

Pour rappel, cette vidéo a été diffusée sur la chaine de la BBC en date du 4 décembre 2018 et que cette radio britannique subit une suspension prolongée d’émission sur le territoire burundais depuis le mois de mai 2018 accusée avec la VOA d’avoir commis des délits de presse.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

272 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

Par Rose Hakizimana   ce  mardi 22 janvier 2019   à 20 : 26 : 16

Nagira Mbaze uwo Procureur wo MU BURUNDI ko Naheruka HARI ITEGEKO RIBUZA KUBAGIRA MU MIHANA CANKE MURI QUARTIER
IKIBAZO
VYAGENZE GUTE NGO IZO MPENE ZUWO MUSWAHIRI ZIBAGIGWE MURIYONZU
YIWE
GUTE BORENGANA ITEGEKO BAKABAGIRA MUNZU
MBEGA AYO MARASO YOVA MURIYONZU YUWO MUSWAHIRI AKABONEKA MURUNDI RUPANGU GUTE
NIBEMERE AMAFUTI BAKOZE BAMENYE KO BAZOBAZWA N UBUTUNGANE



modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité



a

Ruyigi : Les enfants incarcérés réclament une école



a

L’affaire de gribouillage de photos qui conduit trois écolières de kirundo en prison



a

L’office du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme ferme ses portes au Burundi



a

La CNIDH change de "look"



a

L’Ombudsman burundais tranquillise une famille qui crie à ‘’une spoliation de sa parcelle’’



a

En brève : quatre personnes emprisonnées dont Nahum Barankiriza



a

Bujumbura promet des poursuites judiciaires contre la BBC



a

« Le Burundi ne respecte pas les droits de l’homme pour satisfaire la communauté internationale », selon le ministre Nivyabandi



a

Mgr Jean Louis Nahimana remet sa veste à Ndayicariye à la tête de la CVR





Les plus populaires
Attaques de Cibitoke : Une famille reconnait son fils « victime d’exécution »,(popularité : 8 %)

Le gouvernement burundais décide une fermeture définitive du bureau du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme au Burundi,(popularité : 8 %)

Justice :Un militant du parti au pouvoir condamné à 3 ans de prison pour tenue de propos haineux,(popularité : 8 %)

Massacre à l’Université du Burundi : Gaston Hakiza, Recteur, témoin et lobbyiste ,(popularité : 8 %)

Les survivants du « génocide de 1972 » dans les rues de New York en mai ,(popularité : 7 %)

Les prisonniers de Mpimba visités par l’Ombudsman burundais,(popularité : 7 %)

Le verdict des auteurs du putsch manqué est tombé,(popularité : 7 %)

CVR : La commission ad hoc agirait dans l’ombre,(popularité : 7 %)

Buta a commémoré le 22ème anniversaire de l’assassinat des 40 séminaristes, martyrs de la fraternité,(popularité : 6 %)

Assassinat Agnès Dury : L’honorable Moise Bucumi devant la commission rogatoire française en mars,(popularité : 5 %)