Burundi : ONGE Avocats Sans Frontiers ferme son bureau à Bujumbura


L’organisation avocats sans frontiers, ASF décide de fermer ses portes au Burundi. ll lui est impossible de satisfaire à certaines exigences des autorités.



Par: Isanganiro , lundi 17 décembre 2018  à 13 : 39 : 01
a

Selon le communiqué d’Avocat sans frontières de ce lundi, ASF comme toutes autres ONGEs internationales dit avoir vu ses activités dans le pays suspendues par le Conseil national de sécurité depuis le 1er octobre dernier, pour motif de ne pas s’être mise en conformité avec la loi sur les organisations non gouvernementales étrangères (ONGE) adoptée en janvier 2017.

Selon cette ONG, vus les documents exigés par le ministère de l’intérieur pour lever la suspension, y conformer pour ASF serait contraire au fondement et à ses valeurs. « Après mûre réflexion, nous estimons que répondre favorablement à certaines demandes des autorités serait contraire au fondement même de notre organisation et à ses valeurs. Nous ne serons donc pas en mesure d’obtenir la levée de notre suspension », lit-on.

Selon ce communiqué, après 20 ans de sa présence au Burundi, ASF précise qu’elle est contrainte, à son plus grand regret, de fermer son bureau à Bujumbura et de quitter le pays à la date du 31 décembre 2018.

Toute en remerciant les personnes et associations ayant soutenu son action au Burundi, ASF espère contribuer à nouveau dans le futur. « Notre volonté d’agir en faveur de l’accès à la justice pour les populations burundaises reste, elle, intacte, et nous espérons pouvoir y contribuer à nouveau dans le futur », poursuit le communiqué de l’ONG Avocat Sans frontières.

Contacté à propos le ministère de l’intérieur, le porte-parole se réjouit de l’état d’avancement de réenregistrement des ONGEs. « Plus de 60 se sont faites enregistrer et celles qui vont fermer leurs portes restent inconnues. Après la date butoir peut- être, celles qui ne seront pas là, on saura qu’elles auront décidé de fermer les portes », a confié à la Radio Isanganiro Tharcisse Niyongabo, assistant du ministre de l’intérieur.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

171 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité



a

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI



a

Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"



a

Pourquoi s’acharner au candidat du Cndd-Fdd, s’interroge le SG



a

Le Burundi face à deux capitales



a

Coopération : Conflit burundo-rwandais, un casse-tête pour la CIRGL



a

Le président Nkurunziza réclame un Sommet extraordinaire de l’EAC



a

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface



a

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR



a

La demande d’Agathon Rwasa rejetée





Les plus populaires
Plus de 80 ONGs étrangères cèdent aux obligations du conseil national de sécurité ,(popularité : 10 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 9 %)

François Bizimana quotte négativement le parti Uprona ,(popularité : 8 %)

Muyinga : Le drapeau national, symbole cher ? ,(popularité : 7 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 7 %)

Divergeances sur le retour des restes du roi Mwambutsa IV au sein de sa famille ,(popularité : 7 %)

‘’Le testament du Roi n’a plus de substance’’ ,(popularité : 7 %)

FNL : Les divisions des partis ne datent pas d’aujourd’hui,(popularité : 7 %)

L’Eglise catholique a soif de connaitre la verité ,(popularité : 6 %)

Le CNDD-FDD et la présidence rejettent les déclarations du Ministre de l’Intérieur ,(popularité : 5 %)