Mutimbuzi : Destitution de l’administrateur pour son "intégrité"




Par: Isanganiro , vendredi 28 décembre 2018  à 16 : 29 : 24
a

Le conseil communal de Mutimbuzi en province Bujumbura a pris la décision depuis lundi de la semaine courante de destituer l’administrateur communal Damien Barindambi l’accusant de mauvaise gestion de la commune dont l’attribution illégale de marchés publics. Cependant, l’administrateur communal dit être victime d’avoir refusé l’octroi de parcelles aux membres dudit conseil.

Dans une interview accordée à la radio Isanganiro ce lundi à la veille de Noël, Jean Baptiste Niyonzima, président du conseil communal de Mutimbuzi a annoncé la décision de destituer l’administrateur de cette commune, une décision qu’il dit avoir été prise le 20 décembre 2018 dans sa réunion ordinaire. Les membres de ce conseil l’accusent d’une gestion floue de la commune, l’attribution illégale de marchés publics et la non cotisation de son personnel à l’INSS et à la mutuelle de la fonction publique."Nous avons réalisé amèrement que les finances communales se trouvent en situation critique et cela suite à plusieurs mobiles dont l’attribution de marchés qui ne respectent pas la loi où on constate qu’il y a certains fournisseurs de matériel de construction qui réclament des montants s’élevant entre 3 et 20 millions ou plus et payés sans qu’il n’y ait même pas de lettre de créance", déplore le Monsieur Niyonzima .

Le président du conseil communal regrette également avoir appris que le bureau communal doit une lourde dette à l’administrateur pour l’allocation de son véhicule sans que le conseil de la commune n’en soit au courant, insiste le président de ce conseil.
Des allégations injustes, selon l’administrateur Damien Barindambi.

L’administrateur communal de Mutimbuzi en province Bujumbura rejette en bloc toutes ces accusations portées contre lui. Cependant Damien Barindambi administrateur de Mutimbuzi avance qu’il est victime d’avoir refusé l’octroi de parcelles aux membres du conseil communal."Les dettes qui ont été encaissées ont dû aux activités réalisées. Et le paiement n’a pas été favorable suite aux maladies du comptable communal jusqu’à ce qu’il rende son âme.La destitution de mes fonctions n’est pas motivée par ces dettes mais plutôt mais plutôt les parcelles dont les membres du conseil communal veulent s’accaparer et surtout que je suis un obstacle pour eux. Et je veux pas entrer en conflit avec la loi, le ministère de l’aménagement du territoire et aller à l’encontre des décision du cabinet du gouverneur et du président de la République",justifie cette autorité administrative

L’administrateur communal de Mutimbuzi demande au ministère de l’intérieur mettre en place une commission d’enquête.

Dans une conférence publique animée ce vendredi en province Ngozi,le président de la République ,à la question de conflits politiques entre l’Administrateur de la commune Mutimbuzi et le conseil communal, qui dit l’avoir demis de ses fonctions, tranquillise que le Ministère va se saisir de la question.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

267 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa





Les plus populaires
Intrigue autour de l’affaire Rukara ,(popularité : 38 %)

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 12 %)

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC,(popularité : 10 %)

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation,(popularité : 10 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 9 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 8 %)

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge ,(popularité : 8 %)

Burundi : L’assemblée nationale renouvelle l’équipe de la CVR,(popularité : 8 %)

Le Conseil des Evêques Catholiques du Burundi appelle encore une fois au dialogue inclusif ,(popularité : 8 %)

Manif anti 3è mandat : Un agent du SNR tue un militaire de la FDN à Musaga,(popularité : 8 %)