Santé : Les localités de Rumonge et Buterere menacées par le choléra




Par: Isanganiro , lundi 31 décembre 2018  à 15 : 46 : 43
a

93 cas de choléra ont été déjà enregistrés en province sanitaire de Rumonge jusqu’au 31 décembre 2018.Le gouverneur de cette province rassure cependant que la situation est actuellement maitrisée. Le ministre de la santé publique Thadée Ndikumana avait déclaré enfin de semaine dernière le choléra comme épidémie qui avait déjà attaqué 45 personnes.

Entre autres causes de cette épidémie qui fait rage, dans une conférence de presse de ce vendredi,le ministre Thadée Ndikumana a évoqué les récentes inondations à Rumonge et le manque d’eau potable."Un premier cas de choléra en provenance du quartier Iteba a été confirmé le 25 Décembre 2018 par le laboratoire national de référence de l’INSP et le deuxième cas en provenance de la colline Muturirwa de la zone Minago a été confirmé le 26 décembre 2018.Au total 45 cas ont été déjà enregistrés.Les foyers de propagations sont dans les quartiers Iteba,Kanyenkoko et Gihwanya de la ville de Rumonge,les collines Muturirwa,Cugaro et Kibozi de la zone Minago,la zone Gatete,la zone Kirwena et Murago en commune Burambi",a déclaré le ministre Ndikumana vendredi de la semaine passée.

L’épidémie de choléra a été également signalée en zone urbaine de Buterere en Mairie de Bujumbura.

En province Rumonge,des mesures ont été prise pour faire face à cette épidémie ravageuse,rassure le gouverneur de Rumonge à travers l’interview accordée à la Radio Isanganiro. Parmi ces mesures, poursuit Juvénal Bigirimana,figurent l’interdiction de vente de fruits prêts à être consomés et la fermeture des bistrots et restaurants dépourvus de toilettes.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

131 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Dépistage gratuit de l’hépatite B et C



a

Bujumbura face à la recrudescence du choléra



a

Bujumbura : Recrudescence du choléra



a

Burundi : un centre innovant pour le dépistage et le diagnostic du cancer



a

Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne



a

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement



a

Cibitoke : Le choléra, la "rabbia" à Rugombo !



a

Ngozi : la consommation de la viande de petits ruminants interdite



a

Bubanza : les personnes vivant avec le VIH / SIDA demandent une assistance



a

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU





Les plus populaires
Dépistage gratuit de l’hépatite B et C,(popularité : 10 %)

Un syndicat "SYNAPS" qui crée une polémique,(popularité : 7 %)

Bubanza : La population est appelée à répondre à la semaine santé mère-enfant ,(popularité : 5 %)

Alerte "controversée" contre les drogues au Burundi,(popularité : 4 %)

Bujumbura face à la recrudescence du choléra,(popularité : 3 %)

Rumonge : des enseignants redéployés accusés de ne pas prester convenablement ,(popularité : 3 %)

Bujumbura : Recrudescence du choléra ,(popularité : 3 %)

Burundi : un centre innovant pour le dépistage et le diagnostic du cancer ,(popularité : 3 %)

La Mutuelle de la fonction publique nécessite un appui selon la COSYBU,(popularité : 3 %)

Musigati, les adeptes d’Eusébie boudent le vaccin contre la méningite,(popularité : 3 %)