Freddy Mbonimba, le maire contre les chambres de prières dispersées


Le Maire de la ville de Bujumbura demande aux responsables des églises de suspendre les chambres de prière. Freddy Mbonimpa constate que ces chambres sont devenues des maisons de guérison.



Par: Isanganiro , mercredi 23 janvier 2019  à 16 : 36 : 54
a

Dans une rencontre que Freddy Mbonimba a eu avec les représentants des confessions religieuses ce mercredi, le maire de la ville de Bujumbura trouve que certaines églises n’ont pas mis en application la décision du ministre de l’intérieur interdisant les célébrations des mariages les jeudis et les vendredis. Ceux qui ont répondu présents à cette réunion du maire n’ont pas mâché les mots pour dire que nulle part n’était mentionnée dans le message du ministre que les églises étaient interdites de célébrer ces messes de mariage. « Je ne sais pas si c’est moi qui ai mal compris ce mot d’ordre en rapport avec les mariages. Moi j’ai compris que cette décision du ministre concernait les mariages civils. Nulle part n’était mentionné « les églises ». C’est pourquoi vous constatez que nous avons continué à célébrer ces messes de mariage les jeudis et les vendredis. Moi je vous jure que nous n’avons pas bien compris la décision du ministre », a expliqué le Vicaire Général de l’archevêque catholique de Bujumbura Anatole Ruberinyange.

Au cours de cette rencontre, les tapages nocturnes et les chambres des prières qui appartiennent à différentes confessions religieuses ont été les unes des préoccupations au du Maire de la ville de Bujumbura. Honorable Freddy Mbonimpa demande aux responsables des églises de suspendre les chambres de prière. Pour lui, ces cellules de prières sont devenues ces deniers jours des maisons de guérison. Cette autorité municipale indique qu’elle va en faire une priorité au cours de cette année 2019 pour y mettre de l’ordre.

Alors que les élections de 2020 pointent à l’horizon, Freddy MBONIMPA garde en mémoire ce qui s’est passé avant celles de 2015. Cette autorité indique que certains religieux se sont méconduits et leur demande de prêcher la bonne nouvelle et laisser la politique aux politiciens.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

141 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions



a

Burundi : Intolérance politique à Rweza, les habitants craignent la vengeance



a

Burundi : le 1er vice-président de la République appelle la presse à accompagner le processus électoral



a

Burundi : Le CNARED, tend-t-il la main à Gitega ?



a

Rumonge : Une permanence du Cnl vandalisée



a

Burundi : Quel risque si un président de la République n’est pas élu au premier tour en 2020 ?



a

CVR : plus de 21 milliards de francs pour le plan stratégique



a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique





Les plus populaires
Burundi : Le parti CNDD va participer aux élections sous des conditions ,(popularité : 19 %)

IJAMBO RY’UMUKURU W’IGIHUGU PETERO NKURUNZIZA YIPFURIZA UMWAKA MWIZA W’2019 ABARUNDI N’ABABA MU BURUNDI,(popularité : 11 %)

CNDD-FDD : Plus qu’un meeting à Bujumbura,(popularité : 5 %)

Des coups de feu melés de la confusion au Burundi ce matin,(popularité : 5 %)

Les restes de Gahutu, et Misigaro pourront être rapatriées après des années,(popularité : 5 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 5 %)

« Dialogue » ou « Monologue » ?,(popularité : 5 %)

Trois pays de la région disent oui au troisième mandat de Pierre Nkurunziza,(popularité : 5 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 5 %)

Le président somalien en visite au Burundi ,(popularité : 5 %)