La hausse de prix des produits de Brarudi tombe à l’eau


Ce lundi soir, la Braruri, Brasseries et Limonaderies du Burundi avait annoncé une hausse des prix de certains de ses produits. A moins d’une demi-journée, le ministère du commerce rejette la mesure et annonce sa suspension justifiant qu’il n’a pas été consulté au préalable.



Par: Isanganiro , mardi 29 janvier 2019  à 16 : 54 : 30
a

Qualifie-t-on de « mort-né », la mesure la société Brarudi. La brasserie du Burundi, via son compte twitter a annoncé lundi soir sa mesure d’augmenter des prix consommateurs recommandés de boisons sur quelques références. Alors que pour la Prumus 72cl, Prumus 50 Cl, Amsel 50Cl, Viva Malt, Maltina, Coca-Cola, Fanta, Sprite et Schweppes, les prix étaient inchangés, pour les autres, les prix avaient connu une majoration variant entre 200fbu et 100fbu.

Selon le communiqué de la Brarudi, la bière Nyongera passe de 1000f à 1100fbu, Amstel 65 Cl, son nouveau prix est de 1900 f, Amstel Bock 33Cl : 1300f et Amstel Royal 50Cl est à 2200bfu.

C’est une mesure unilatérale qu’il faut suspendre, dit le ministère du commerce

Le ministère du commerce s’insurge contre l’augmentation de certains produits de la brasserie du Burundi. Le ministre Jean Marie Niyokindi affirme que cette décision est unilatérale, et que donc elle a violé les procédures habituelles de changement des prix pratiqués. « Il n y a eu aucune consultation avec tous les partenaires de la Brarudi dont le gouvernement. La mesure qui a été prise par la Brarudi est suspendue jusqu’à ce qu’il y ait une consultation avec toutes les parties prenantes », explique le ministre.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

196 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Le Japon porte secours aux victimes de la malnutrition de Kirundo



a

Bubanza : La distribution de carburant entachée d’irrégularités



a

Burundi : Du dégel « gelé »



a

Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe



a

Burundi : La Régideso face à la demande accrue d’eau et d’électricité



a

Bujumbura : arrestation de deux agents d’une agence de crypto-monnaie



a

Mwaro : les friands des avocats dans le spleen



a

Bururi -Rumonge : 8 « promoteurs » de grève des transporteurs arrêtés



a

ECONOMIE- Mwaro : une pénurie de mazout fait le bonheur des spéculateurs



a

Le prix du kilo de l’huile de palme grimpe





Les plus populaires
Le barème d’octroi des ordres et frais de mission réorganisé au Burundi,(popularité : 11 %)

Rutana : Les cultivateurs de canne à sucre demandent l’augmentation du prix d’une tonne,(popularité : 9 %)

Economie : La mise en application effective de la convention « Orts-Milner » tombe à l’eau,(popularité : 6 %)

Le Burundi gifle 53 importateurs de carburant,(popularité : 6 %)

Le marché de Jabe : craintes des vendeurs de perdre leurs stands,(popularité : 5 %)

Karusi : Un incendie décime le marché de Bugenyuzi pour la deuxième fois en moins d’une année ,(popularité : 5 %)

Le Burundi est- il capable de jouir de sa souveraineté économique ?,(popularité : 5 %)

Nickel de Musongati : le gouvernement sort de son silence ,(popularité : 5 %)

Transport : Kenya Aiways cède pour Air Tanzania à Bujumbura ?,(popularité : 5 %)

Exercice 2013 : La BCB réalise un bénéfice de 2 milliards ,(popularité : 5 %)