Bubanza : Une trentaine de tombes détruites au cimetière de Mpanda


Plus de trente tombes ont été détruites au cimetière de Mpanda. Les unes ont été complètement affaissées, les autres sont à moitié ouvertes. Les fossoyeurs expliquent que c’est à cause des pluies intenses sur ce sol sableux qui ne cesse de s’écrouler.



Par: Isanganiro , mercredi 30 janvier 2019  à 09 : 13 : 37
a

Quand on se dirige au cimetière de Mpanda, c’est dans la commune de Gihanga province de Bubanza, on est accueilli par des ouvriers, avec des houes et des pelles dans les mains. Ils demandent ce qu’on cherche, si on veut faire reconstruire une tombe et demandent même le nom de la personne que vous avez inhumée pour qu’ils aident à retrouver la tombe.

Un certain Niyokwizera Fidès, dont le corps de sa mère se repose au cimetière de Mpanda dit ne pas comprendre pourquoi la pompe funèbre qui a aidé lors de l’enterrement ne fait pas d’entretien de ces tombes. « J’ai été fâchée par ces jeunes gens qui travaillent à ce cimetière qui me demandaient de réparer moi-même la tombe de ma mère en la remplissant de terre. Elle a été détruite lors des pluies intenses et je regrette de voir que la pompe funèbre auprès de qui nous avons payé beaucoup d’argent n’a jamais songé à la réparer  », se lamente- t- elle. Cette femme est l’une parmi beaucoup d’autres personnes qui ont enterré les leurs à ce cimetière et qui se posent la question de savoir pourquoi les tombes détruites ne sont pas réparées.

De son côté, l’administrateur de la commune Gihanga précise que les tombes doivent être réparées. « Elles doivent impérativement être réparées par les pompes funèbres qui les ont construites au départ. Certaines pompes funèbres le font. Quand une tombe s’affaisse, elle est vite réparée. D’autres par contre font la sourde oreille et je les avertis que cette fois ci, des sanctions vont être prises », indique-t-il. Léopold Ndayisaba ajoute qu’il prévoit rencontrer tous ceux qui travaillent à ce cimetière en association afin que chacun puisse connaitre son rôle et assumer sa responsabilité convenablement.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

226 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole



a

Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?



a

Sud du pays : plusieurs espèces sauvages disparues



a

Rumonge : neuf ans après, la jacinthe d’eau toujours présente à Rumonge



a

Bujumbura : diminution de la production de poisson, des parlementaires s’interrogent



a

Bururi : Des agriculteurs attendent toujours de l’engrais payé



a

Bujumbura : Le dépotoir de Buterere sera bientôt transféré à Muzinda



a

Rumonge : Kanyenkoko, victime des inondations



a

Edito : Bujumbura disparait à petit feu



a

Bujumbura : la colline Uwinterekwa menacée des fissures





Les plus populaires
Bubanza : Bientôt la reconstruction du barrage hydro-agricole,(popularité : 22 %)

GASHINYIRA ,Un site historique non entretenu,(popularité : 7 %)

Que deviennent les occupants de la zone réservée à la station d’épuration de Buterere ?,(popularité : 5 %)

Aménagement de la déviation sur la Muguruka, il faudra encore attendre,(popularité : 5 %)

La Route Nationale 3 de nouveau coupée,(popularité : 5 %)

La météo de nouveau fâchée contre Buyengero et Rumonge,(popularité : 5 %)

TBC : plus de 200 ha de canne à sucre détruits par le feu,(popularité : 5 %)

Bubanza : chenilles défoliantes qui ravagent les cultures ,(popularité : 5 %)

Muyinga/Construction de plus d’une dizaine de blocs sanitaires au chef-lieu de la Province,(popularité : 4 %)

La région de Muguruka perd 16.300.000 tonnes de terre par an à cause de l’érosion ,(popularité : 4 %)