Burundi : Le gouverneur de Rumonge suspend les voyages des burundais vers la RDC


54 burundais dont 50 ressortissants de la commune Rumonge ont été refoulés par les congolais le weekend dernier après des séances de tortures mortelles selon leurs dires. A cet effet, le gouverneur de Rumonge a décidé dès ce lundi la suspension des voyages des burundais vers la RDC via le port commercial de Rumonge avant la mise en place de tous les services administratifs au Congo.



Par: Isanganiro , mercredi 30 janvier 2019  à 10 : 49 : 08
a

Le calvaire de ces burundais a commencé dès leurs arrivées à Kalamba au sud Kivu en République Démocratique du Congo vers deux heures du matin de ce mercredi de la semaine passée. Ces burundais disent avoir été accueillis par des militaires de la RDC, un accueil inhabituel car, avant d’être ligotés, ils ont été dépouillés de leurs biens de valeur.

Arrivée au cachot d’Uvila, ils indiquent avoir été torturés à mort, un traitement leur infligé selon leurs dires par des éléments des forces de défense de l’armée congolaise. Jusqu’à présent, ces burundais qui étaient habitués à fréquenter la République Démocratique du Congo sans s’inquiéter ne comprennent pas ce retournement de la situation.

Pour Juvénal Bigirimana, gouverneur de la province Rumonge, c’est peut être que tous les services ne sont pas encore dotés de nouveaux chefs dans cette région après l’investiture du nouveau président. Pour cela, les burundais qui fréquentent la RDC via le Port commercial de Rumonge doivent attendre. « On a pris des mesures qu’aucun burundais n’ira pas en République démocratique du Congo jusqu’à ce que tous les services administratifs soient mis en place mais, les ressortissants de la RD Congo sont les bienvenus car les frontières burundo congolaises restent ouvertes », dit Juvénal Bigirimana.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

205 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants



a

Cibitoke : Une attaque à la grenade occasionne un bilan lourd



a

Le HCR s’en lave les mains !



a

Gihanga : 12 vaches frisonnes du PNSADRIM mortes trois semaines après distribution



a

Burundi : Des accidents de roulage s’amplifient



a

Burundi : Condamnation à perpétuité contre un officier de police qui a tué sa femme



a

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule



a

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés



a

Rumonge : Mugerangabo a débordé



a

"Les pays qui hébergeraient ceux qui ont commis des crimes au Burundi n’auront plus de prétexte", dit le ministre de la sécurité





Les plus populaires
Burundi : Un conducteur de vélo abattu par balle aux yeux des passants ,(popularité : 16 %)

Burundi : Une amande difficile à qualifier,(popularité : 8 %)

Double assassinat au sein de la FDN : Lt-Col.Darius Ikurakure et Maj. Didier Muhimpundu ,(popularité : 7 %)

Burambi : De violents combats,(popularité : 7 %)

ISALE/SECURITE : Pontien BARUTWANAYO n’est plus,(popularité : 5 %)

Banditisme armé : Six personnes arrêtées par la police dont trois militaires,(popularité : 5 %)

Le désarmement forcé se poursuit dans différents quartiers de la capitale Bujumbura,(popularité : 5 %)

Bujumbura : des poteaux des feux tricolores sont menacés,(popularité : 5 %)

Bujumbura : La voierie urbaine rongée par des nids de poule,(popularité : 5 %)

Un général burundais à la tete de l’ EASF,(popularité : 4 %)