1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC


Le Burundi a récemment payé 1 million de dollars américains sur ses arriérés de contributions à la Communauté Est-Africaine. L’annonce est des députés burundais à l’East African Legislative Assembly dans un atelier de sensibilisation sur les gains et les défis de l’intégration à l’EAC organisé ce vendredi par les parlementaires burundais à l’EALA. L’’EAC a demandé le 17 Janvier l’année courante au Burundi de payer plus de 25 millions de dollars d’arriérés.



Par: Isanganiro , vendredi 1er février 2019  à 17 : 44 : 08
a

Ces élus du peuple burundais qui représentent le pays à l’EAC expliquent que le retard observé dans le payement d’arriérés a dû aux lois budgétaires du Burundi et l’EAC qui n’étaient pas conformes et qu’un seul pays,donc l’Ouganda, sur les 6 qui composent l’EAC n’a pas d’arriérés."En tant que députés, nous sommes des représentants du peuple et les fonds viennent du gouvernement. Nous reconnaissons que ces questions existent mais sans toutefois ignorer les défis auxquels fait face notre pays. Dans ce peu de moyens qu’il y a ;les contributions se font petit à petit. J’espère qu’il n’ aura aucun problème car même pour ’autres pays tout n’est pas rose.Il existe des pays qui n’ont même pas encore payé aucun sou mais continuent à travailler,ils ont leurs propres défis malgré que certains s’acharnent contre nous", lâche Victor Burikukiye président du groupe parlementaire des députés burundais à l’EAC.

Les députés Jean Marie Muhirwa et Léontine Nzeyimana justifie le retard de règlement de contributions à l’EAC par les années budgétaires différentes entre le Burundi et l’EAC."Notre année budgétaire avant commençait le 1er Janvier alors qu’à l’EAC elle a toujours débuté le 1er juillet,donc il y a eu un décalage dans le début de l’année budgétaire ce qui a toujours fait que nous soyons toujours en arrière dans le décaissement des contributions. Au moment où je vous parle un seule pays l’Ouganda est acquitté.D’autres pays ont des arriérés et le Burundi a récemment payé 1 million de dollars ; il n’ a pas de torchon qui brule",dit la députée Léontine Nzeyimana.

En Janvier dernier,la Communauté Est-Africaine a signifié au Burundi qu’il doit payé des arriérés allant jusqu’à 25.624.204 de dollars américains.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

208 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi



a

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi



a

EAC : les parlementaires burundais dénoncent la violation de la loi par l’EALA



a

EAC : ancien Procureur général du Rwanda, Martin Ngoga élu Président de l’EALA



a

EAC : Des cyclistes au service de l’unité et de la paix



a

Burundi /EAC : 6eme conférence sur la recherche scientifique en santé dans l’EAC



a

’’Le rapport de Benomar n’engage pas l’EAC", dit Libérât Mpfumukeko



a

Intégration au sein de l’EAC moins palpable pour les Burundais



a

L’EALA refuse la requête du parlement burundais



a

Les rwandais empêchés de traverser kanyaru haut





Les plus populaires
1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC,(popularité : 16 %)

LES CITOYENS ONT BESOIN DE MOYENS LÉGAUX POUR FAIRE FACE AUX REGIMES DE « NUISANCE » EN AFRIQUE DE L’EST,(popularité : 5 %)

Compression budgétaire de 10 Millions de dollars à la CAE.,(popularité : 4 %)

LA LIBERTÉ DE LA PRESSE, UNE COLLE QUI DOIT LIER LES NATIONS ENSEMBLE,(popularité : 3 %)

Une délégation de l’EALA en visite au Burundi,(popularité : 3 %)

Les observateurs des élections de la CAE au Kenya finalisent leur rapport,(popularité : 3 %)

LE FINANCEMENT POLITIQUE FAVORISE LA CORRUPTION,(popularité : 3 %)

Lancement officiel de la conception du passeport de la Communauté Est-Africaine au Burundi,(popularité : 3 %)

BARRIÈRES NON-TARIFAIRES, GOULET D’ÉTRANGLEMENT EN AFRIQUE DE L’EST-KIGUTA,(popularité : 3 %)

TMEA : Sept millions et demi pour promouvoir le commerce régional,(popularité : 3 %)