Le parlement burundais réclame un Sommet des pays contributeurs à l’AMISOM


Le parlement burundais vient de recommander un Sommet des Chefs d’Etats de tous les pays ayant envoyé les troupes en Somalie. Il se demande pourquoi la décision de retrait de militaires de la Somalie en mission de maintien de la paix concerne uniquement les soldats burundais. Le ministre burundais de la défense Emmanuel Ntahomvukiye justifie ce retrait de militaires burundais de la Somalie par une injustice contre le Burundi par ses détracteurs.



Par: Isanganiro , vendredi 22 février 2019  à 16 : 05 : 47
a

Dans les deux chambres réunies ce jeudi, les parlementaires s’inscrivent en faux contre l’expulsion de militaires burundais qui étaient en mission de maintien de la paix. Ils demandent au gouvernement burundais de réclamer "la tenue d’un sommet des chefs d’Etats des pays contributeurs de troupes au sein de l’AMISOM afin de parvenir à une situation consensuelle et juste". Il invite également le gouvernement de la République du Burundi à envisager le retrait de toutes ses troupes en Somalie" si la décision n’est pas reconsidérée.

Le député Zénon Ndaruvukanye, président de la commission permanente à l’AN chargée des questions de défense et de sécurité se demande l’origine de cette décision."Messieurs les ministres, pourquoi cette décision concerne uniquement les troupes burundaises ? Quelle est la raison, selon vous, du retrait de nos troupes de la Somalie ?", s’interroge le député Ndaruvukanye.

Le ministre de la défense nationale Emmanuel Ntahomvukiye, qui était devant les deux chambres réunis ce jeudi, trouve que cette décision est due à l’injustice. Il n’écarte pas également le président rwandais, alors président de l’Union Africaine derrière cette décision.

Outre cela, le ministre Ntahomvukiye dit que le Burundi avait réclamé que la question de retrait de ces soldats de la Somalie soit discutée dans le récent Sommet des Chefs d’Etats de l’Union Africaine mais que le ministre des relations extérieures ne l’a pas présenté dans la réunion préparatoire. Le président de l’Assemblée Nationale, quant à lui, appelle le gouvernement burundais à la responsabilité et les militaires burundais en Somalie à a prudence parce que son effectif est réduit.

Révérien Ndikuriyo, président de la chambre basse du parlement souhaite également que tous les militaires burundais rentrent pour les protéger.
Même si les parlementaires soulèvent leurs inquiétudes ; un groupe de 200 militaires a rentré déjà depuis l’après-midi de ce jeudi, confirme le ministre Ntahomvukiye.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

119 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui



a

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020



a

Les parlementaires burundais préoccupés par la dette du pays envers l’EAC



a

Huit ONGs étrangères se font réenregistrer pendant la période de prolongation



a

Le président somalien en visite au Burundi



a

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre



a

Le Burundi gagne un palais présidentiel



a

Agathon Rwasa opte pour CNL que FNL



a

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa



a

Le facilitateur Mkapa jette officiellement l’éponge





Les plus populaires
La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 41 %)

Les responsables des partis politiques inquiets à la veille des élections de 2020 ,(popularité : 12 %)

Manifestation avec cercueil par Guillaume Harushimana à la Rpa ,(popularité : 10 %)

Faut-il attendre encore Rwagasore pour des organes crédibles du parti ?,(popularité : 9 %)

Des réactions légèrement divergentes sur la démission de Mkapa ,(popularité : 9 %)

Muyinga/L’évêque du diocèse catholique dénonce les messages divisionnistes,(popularité : 8 %)

Justice : Le dossier Ndadaye refait surface,(popularité : 8 %)

Investiture des administrateurs communaux issus des élections de 2015,(popularité : 7 %)

La plus belle ambassade des Etats Unis en Afrique est au Burundi ,(popularité : 7 %)

Politique : PISC et CAPES+ rejettent les conclusions du 5ème round du dialogue inter burundais,(popularité : 7 %)