Le PAM assiste les populations de Kirundo menacées par la famine


Ce mardi, vingt-deux milles ménages de trois communes de la province Kirundo menacés par la famine ont reçu une aide d’urgence octroyée par le programme alimentaire mondiale, PAM. Le gouverneur de cette province salue ce geste de solidarité et révèle que des techniques d’irrigation des champs seront mises en œuvre pour tenter de calmer la question.



Par: Isanganiro , mercredi 6 mars 2019  à 15 : 34 : 27
a

Les familles les plus touchées par l’insécurité alimentaire sont celles des communes Busoni, Bugabira et Kirundo en province kirundo. Ces ménages sont composés de 134.000 personnes. Ils ont reçu une assistance de 1100 tonnes composée du maïs, du haricot, de l’huile de coton et du sel de la part de PAM. Les bénéficiaires remercient cette organisation humanitaire pour avoir pensé à eux, car expliquent-ils, le soleil a fait sécher toutes les cultures. « Depuis que cette situation de la famine s’est déclarée dans nos communes, tout va mal. C’est très difficile de satisfaire les besoins de nos familles », déplorent-t-ils.

Selon la directrice et représentante du Programme Alimentaire Mondiale au Burundi, la sècheresse a eu une grande ampleur dans la province de Kirundo. « Nous devons agir dans l’immédiat pour aider ces sinistrés », a déclaré Virginie Villard Arribas qui souligne que dans dix jours, une journée de réflexion sera organisée dans le cadre de se rendre compte du pas franchi dans ce combat de lutte contre la faim en province de Kirundo.

Le gouverneur de ladite province remercie le PAM pour ce geste charitable envers ses populations. Alain Tribert Mutabazi indique que dans l’avenir, les techniques d’irrigation des champs seront initiées avec l’appui du gouvernement. «  A côté des arbres agro forestiers plantés dans le programme du gouvernement « Ewe Burundi urambaye », dans le but de couper court à la déforestation, des techniques d’irrigations seront mises en œuvre. En amont, on prévoit construire des réservoirs d’eau qui seront alimentés par des motopompes », révèle le gouverneur de Kirundo.

Cette assistance du Programme Alimentaire Mondial à ces familles de la province Kirundo qui font face à l’insécurité alimentaire s’ajoute à celles de différents groupes dont le parti au pouvoir, les ressortissants et officiers de cette province.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

85 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Le Burundi plaide pour l’augmentation de quantité des vivres destinés aux cantines scolaires



a

Les travailleurs de l’Ecole Indépendante réclament une réunion extraordinaire



a

La décision de faire payer 300 fbu chez les dockers du marché dit chez Sion reste inchangée



a

Le secteur de l’éducation "en ruine" !



a

« Je ne vois pas comment le directeur ne nous...



a

Neuf institutions universitaires interdites d’enrôler de nouveaux étudiants



a

Bubanza : le lycée kanura de Gihanga, confrontée à plusieurs difficultés



a

Buyenzi : Les filles et femmes face à l’éducation conjugale !



a

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent



a

Burundi-Education : Un nouveau campus de l’ENS s’ouvre à Mugara





Les plus populaires
Bujumbura : Chasse aux Prostituées,(popularité : 10 %)

Le plan innovant de la ville de Bujumbura 2020-2045 : Les habitants de Gihanga s’inquiètent ,(popularité : 9 %)

Deux corps enterrés et non décomposes après plus de trois mois,(popularité : 8 %)

Un monument qui n’est pas le bienvenu au Burundi !,(popularité : 8 %)

Pourquoi l’investiture des Bashingantahe ?,(popularité : 8 %)

Rumonge : La divagation du bétail se poursuit malgré l’opposition administrative,(popularité : 8 %)

Education : les universités privées n’ont qu’un taux de réussite de 21 % ,(popularité : 8 %)

Une bactérie cultivée au Burundi pour jouer le rôle de complément nutritif et réguler les maladies chroniques,(popularité : 8 %)

L’hôpital public de Rumonge face à de nombreux problèmes,(popularité : 7 %)

Hôpital Roi Khaled : Les infirmiers décrient l’absence à la garde des médecins spécialistes,(popularité : 7 %)