Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"


Le parti CNDD-FDD dénonce ce qu’il appelle provocation faite par les partis de l’opposition contre ses militants surtout ses jeunes Imbonerakure. Benjamin Ndagijimana secrétaire de ce parti en mairie de Bujumbura l’a dit ce samedi lors des activités de manifestations de force organisées par les femmes affiliées à ce parti en mairie de Bujumbura. Toutefois, Sylvestre Ndayizeye secrétaire national des ligues affiliés au parti au pouvoir trouve que les bagumyabanga qui empêchent d’autres partis de travailler sont les défaillants.



Par: Isanganiro , samedi 11 mai 2019  à 19 : 36 : 32
a

Espérance Ngerageze, présidente municipale de la ligue des femmes affiliées au parti CNDD-FDD se réjouit du travail accompli par sa ligue entrain de démontrer sa force en mairie de Bujumbura.
"Tous les organes du parti sont à l’œuvre mais on demande parfois des conseils quand ça ne marche pas car tout n’est pas rose. Nous sommes à l’œuvre, la preuve est la contribution des Bakenyererarugamba au vote du récent référendum constitutionnel",dit-elle.

Le secrétaire de ce parti au niveau de la mairie de Bujumbura soutient le travail des bakenyerarugamba dans la municipalité de Bujumbura mais dénonce la provocation, qui,selon Benjamin Ndagijimana est faite par les opposants politiques du CNDD-FDD. Ce cadre du parti au pouvoir demande à l’administration de « protéger » leurs militants contre cette provocation. Toutefois,il appelle les bagumyabanga à être vigilants , expliquant que les partis que lui qualifient de passagers commencent à s’observer.

Cependant, Sylvestre Ndayizeye responsable de ligues affiliées à ce parti, se demande d’où vient la peur des bagumyabanga qui empêchent les autres partis de travailler. Selon lui il s’agit de la défaillance.

En outre Sylvestre Ndayizeye appelle les membres du parti CNDD-FDD à la vigilance, au calme et à la cohabitation pacifique avec les militants d’autres partis politiques.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

431 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Burundi : Des contributions aux élections en voie de détournement



a

Le budget des élections de 2020 reste en secret



a

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui





Les plus populaires
Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux,(popularité : 35 %)

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation",(popularité : 10 %)

Des appels au dialogue politiques se multiplient : L’ADC Ikibiri tourne les pouces ,(popularité : 6 %)

Les Evêques du Burundi déplorent les exécutions « sauvages » des citoyens ,(popularité : 6 %)

L’Union Européenne préoccupée par la situation d’insécurité au Burundi ,(popularité : 6 %)

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur,(popularité : 6 %)

La levée des sanctions contre la BBC et VOA n’est pas pour aujourd’hui,(popularité : 6 %)

Médias : « Plus très suivi , plus très monitoré », selon le CNC,(popularité : 6 %)

Burundi : Le CNC suspend une radio et réouvre une autre,(popularité : 5 %)

Gitega regrette des sanctions prises à son encontre,(popularité : 5 %)