Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Ronaldo et Messi ont tout de même dominé la LDC…


De toutes les compétitions internationales, clubs et sélections confondues, la Ligue des Champions est probablement la plus relevée. Si la Coupe du Monde a une saveur toute particulière en raison des affrontements entre équipes nationales et les échéances (tous les 4 ans), la Coupe aux Grandes Oreilles est celle qui accueille le plus de superstars par équipe.



Par: Isanganiro , lundi 20 mai 2019  à 14 : 26 : 05
a

La LdC, cette dernière nous offre, saison après saison, des matchs mémorables, à l’image de la Remontada du Barça face au PSG en 2017, la victoire de Liverpool en finale de Ligue des Champions face au grand Milan AC en 2005, ou encore les événements exceptionnels de cette saison tels que le come-back de Liverpool face au Barça, la qualification à la dernière minute en finale de Tottenham face à l’Ajax Amsterdam… Mais depuis une dizaine d’années maintenant, deux joueurs brillent, indéniablement, sur la planète football : Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Les deux hommes rayonnent sur le monde du foot depuis une décennie maintenant et sont les deux meilleurs joueurs de l’histoire du football. Compétiteurs hors-pair, buteurs hors-norme, joueur exceptionnels, Leo Messi et Cristiano Ronaldo possèdent cinq Ballon d’Or chacun et assomment leurs adversaires saison après saison. Pourtant, cette année, les deux monstres ont été vaincus par deux formations très bien en place et surtout, collectivement au top. En effet, la Pulga s’est fait stopper par Liverpool au terme d’un match exceptionnel (victoire 4-0) et a été arrêté par Andrew Robertson puis l’inépuisable James Milner. Alors qu’il réalisait une année énorme (50 buts, 22 passes décisives en 49 matchs, toutes compétitions confondues), l’Argentin a été stoppé en plein vol, lui qui aspirait à retrouver la Coupe aux grandes oreilles.

Du côté de Cristiano Ronaldo, même son de cloche, en dépit d’être le joueur le plus décisif dans cette saison de la Ligue de Champions. Du haut de ses 34 ans, le Portugais s’est offert un nouveau challenge en rejoignant la Juventus Turin après avoir tout gagné au Real Madrid. Neuf saisons après son départ de Manchester United, le néo-Turinois s’est découvert une nouvelle maison en Italie et a pris quelques semaines à s’acclimater. Après une phase de poule plutôt calme, et un huitième de finale aller contre l’Atlético où il n’a pas trouvé la faille, CR7 a retrouvé sa cape de super-héros pour éliminer, à lui tout seul, les Colchoneros au match retour. Dans son nouveau jardin, au Juventus Stadium, le Portugais a inscrit un triplé pour anéantir les espoirs des coéquipiers d’Antoine Griezmann. Toutefois, le parcours de la Juve s’est brusquement stoppé en quart de finale de la compétition, face à la séduisante et surprenante équipe de l’Ajax Amsterdam. Si Ronaldo a inscrit deux buts (1 à l’aller, 1 au retour), Donny van de Beek, David Neres, et Matthijs de Ligt ont eu raison de la Vieille Dame grâce à leur fougue et leur insouciance.

Pour la première fois depuis dix ans, ni Ronaldo ni Lionel Messi ne seront en finale de la plus prestigieuse des compétitions européennes, alors que les deux hommes auraient pu s’affronter dans une finale d’anthologie. La fin d’une ère approche-t-elle ?




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

169 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message