Actualité thématique

Economie


Burundi : Vers le démarrage de construction des barrages hydroélectriques de Jiji et Murembwe

Environnement


Sud du Burundi : vers la disparition de la réserve naturelle forestière de Vyanda ?

Justice/Droits de l’homme


Rumonge : le nouveau directeur du centre de formation professionnelle de Gatete incarcéré

Nouvelles de l’EAC


1 million de dollars américains sur 25 millions de dollars que le Burundi doit à l’EAC

Politique


Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique

Santé


Un don de 45 millions d’euros a été octroyé au ministère de la Santé par l’Union européenne

Sécurité


Bubanza : un détenu tabassé par un OPJ à Musigati

Société


Burundi - ONGs : le ministère de la Solidarité invite les ONG partenaires d’allers sur terrain

Sport et culture


Bujumbura abrite la 2ème édition du tournoi de Golf


Nos émissions

Culture


Agashitsi, 31 ntwarante 2019

Débat


Ku nama, 17 ruheshi 2019

Diaspora


Karadiridimba, 9 Ruheshi 2019

Economie


Umuyange, 16 ndamukiza 2019

Emissions musicales


Uburundi buraririmba, 6 rusama 2019

Environnement


Tahura utahuze abandi, 25 Ndamukiza 2018

Feuilleton radiophonique


Murikira Ukuri, 22 Rheshi 2016

Gouvernance


Kebuka wibaze, 9 rusama 2019

Jeunesse


Tweho, 8 nzero 2019

Justice


Nkingira, 10 rusama 2019

Mugona iki ?


Aho iwanyu havugwa amaki, 27 rusama 2019

Société


Ukuri gushirira mu kuyaga, 19 rusama 2019 (Ngendanganya Adrien), 1ere partie


Muyinga : des plans communaux de développement indispensables mais onéreux


Des communes connaissent des difficultés à renouveler les Plans communaux de développement communautaires (PCDC), faute de financement du processus de planification. Plusieurs communes attendent encore un appui pour finaliser leurs plans.



Par: Isanganiro , jeudi 23 mai 2019  à 17 : 18 : 41
a

Sur sept communes, seul Mwakiro s’est trouvé le CRS (Catholic Relief Services) pour financer le processus de planification en vue de rendre disponible un plan communautaire de développement communal (PCDC) pour les cinq ans à venir. Le processus coûtera cinquante millions de FBU selon les prévisions du CRS.

Depuis mardi 21 mai, un atelier de planification de deux jours a été tenu. Il a été supervisé par des cadres de différents ministères et des services déconcentrés à Muyinga en vue d’analyser le plan proposé par cette commune. Les derniers PCDC en exploitation pour bon nombre de communes se rapportent sur la période de 2014 à 2018.

« Le processus de planification est indispensable, mais les communes ont besoin des appuis pour y parvenir. Nous sollicitons encore un tel appui en faveur des autres communes de la province », lance Madame Aline Manirabarusha, Gouverneur de la Province Muyinga, à l’endroit de Murad Aidi représentant du CRS dans cet atelier.

« Avoir un nouveau PCDC est une exigence. Toutes les communes doivent se plier à cette exigence légale. Nous progressons avec le processus de renouvellement des PCDC. Les communes des provinces Ngozi, Bururi, Gitega, Bujumbura et deux communes de la province Kirundo ont déjà des PCDC troisième Génération, » Se félicite Pontien Hatungimana, secrétaire permanent. Au Ministère en charge de la décentralisation et de la réforme des institutions.

Une planification en défaut de financement

D’après ce représentant du ministère de la décentralisation, plusieurs communes n’ont pas de moyens pour financer le processus. Le ministère promet d’appuyer dans la mobilisation des fonds nécessaires à cette opération.
« La décentralisation effective est un pari à gagner, des équipes techniques locales sont en cours de formation pour permettre aux communes de s’approprier le processus de planification pour l’avenir », rassure M. Hatungimana.

Les communes ont élaboré les premiers PCDC pour la période respectivement de 2009 à 2013 (1ère génération) et de 2014 à 2018 (2ème génération). Les résultats de l’évaluation des deux premiers plans prouvent le taux faible de réalisation des programmes, entre 40 et 60 %, reconnaissent les cadres du ministère de la Décentralisation.

Parmi les causes de ce faible taux, les communes élaborent des grands projets difficiles à financer localement. Pour les nouveaux plans en cours d’élaboration, les cadres du ministère souhaitent que les projets proposés soient exécutés dans le respect des règles en la matière.




Twitter cet article// Partagez cet article sur Facebook

76 ont visité l'article



Votre réaction sur l'article/émission/brève..

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Ecrire un message à l'auteur de cet article

Envoyer un message



Dans la même rubrique
a

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique



a

Burundi - Coopération : le Comesa prêt à rembourser le Burundi



a

Rumonge : Le CNL dénonce l’intolérance politique



a

Bubanza : cinq membres du parti CNL incarcérés



a

Le CNDD-FDD accuse l’opposition de "provocation"



a

Le parti CNL hausse le ton face au "harcèlement politique" à son encontre



a

Burundi : les églises dans le viseur du ministère de l’intérieur



a

Mwaro : La CENI invite les politiciens à éviter toute forme de manipulation



a

Muyinga : Une personne perd la vie suite aux échauffourées "politiques"



a

Le parlement burundais ouvre sa session d’avril





Les plus populaires
Une feuille de route qui ne fait pas l’unanimité pour les élections de 2020 !,(popularité : 8 %)

Burundi : L’ombudsman et le ministère de l’intérieur divergent sur l’intolérance politique,(popularité : 7 %)

Les communes de la Mairie de Bujumbura réduites à trois ,(popularité : 5 %)

Le recensement ethnique est une violation des accords d’Arusha ,(popularité : 4 %)

Présidence : Vagues de remaniements et de nominations,(popularité : 4 %)

Lucien Rukevya : Le SNR ne travaille pas tambour battant,(popularité : 4 %)

Vie chère : L’Uprona contre les menaces de licenciement prônées par la Ministre de la Fonction Publique ,(popularité : 4 %)

‘’ L’appel des leaders politiques en exil au retour au pays est une intrigue’’,(popularité : 4 %)

Est-ce le paiement de l’IPR ou un vol légalisé ?,(popularité : 4 %)

L’ADC promet de participer dans les élections de 2015,(popularité : 4 %)